Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Boxer, un chien dans tous ses états

    Le Boxer, un chien dans tous ses étatsComme tous les dogues, le Boxer compte parmi ses ancêtres des molosses venus d’Orient, des chiens de combat et de défense contre les animaux sauvages. Il est le fruit du croisement entre le Bulldog anglais et une race aujourd’hui éteinte, le Bullenbeisser germanique.

    Le Boxer moderne est né en 1890 et a été exposé pour la première fois à Munich en 1896. Utilisé par l’armée allemande lors de la première guerre mondiale, il est devenu populaire dans les années 1930 et reste de nos jours très apprécié pour la compagnie et la garde, son physique ayant par ailleurs un effet dissuasif.

    Il peut fasciner ou repousser les gens mais présente incontestablement de multiples facettes. Aussi affectueux qu’indifférent, il passe du calme près du poêle à bois au dynamisme absolu dans les grands espaces. Joueur ,dynamique,impétueux, dominant, ce chien de travail doit être équilibré et sociable, ce qui passe notamment par une socialisation précoce. Il est très attaché a la famille et protecteur. Méfiant envers les étrangers, il est vigilant et doté d’un courage exemplaire.

    Le Boxer, un chien dans tous ses étatsC’est un chien de taille moyenne dont la silhouette s’inscrit dans un carré, avec un dos court et de bons aplombs. Le mâle pèse entre 30 et 32 kilos pour 57 à 63 cm, la femelle 25 à 27 kilos seulement pour 53 à 60 cm. Son museau représente 1/3 de la taille de la tête. Deux larges babines couvrant ses larges mâchoires complètent le tableau.

    Son poil est court et lisse, plaqué contre son corps. Il peut être fauve (du brun clair à l’acajou) ou bringé. Si possède des marques blanches, celles-ci ne doivent pas excéder un tiers du pelage. Un brossage hebdomadaire lui permet de rester propre et luisant.

    Joueur, dynamique, impétueux et dominant, il doit être équilibré et sociable. Le chiot Boxer est vif, avec un besoin omniprésent de courir et sauter pour se dépenser. En grandissant, il tend généralement à se montrer plus calme. Têtu, ce baveur demande de la rigueur sur le plan de l’éducation, mais va refuser net de faire tout exercice qui lui est dicté par un maître trop dur envers lui. La douceur est donc de mise. Il est très attaché à sa famille, patient et protecteur vis-à-vis des enfants.

    Le Boxer, un chien dans tous ses étatsMéfiant envers les étrangers, il est vigilant et doté d’un courage exemplaire. Il peut se montrer agressif envers d’autres chiens du même sexe ou poursuivre les chats, même s’il tend à se montrer de bonne composition avec les autres animaux de la maison.

    C’est un bon compagnon s’il bénéficie de suffisamment d’exercice quotidien par le biais de longues promenades. Il aboie en général à bon escient.

    Son museau écrasé le rend particulièrement sensible à la chaleur. Son espérance de vie est limitée à une dizaine d’années, douze au maximum, cette race étant particulièrement sensible au cancer et aux problèmes cardiaques.

    L’avis de boubou : c’est un chien qui mérite d’être connu. Espiègle et doté d’une énergie remarquable, il est pourvu d’une puissante musculature. Il doit avoir un maître calme avec une autorité infaillible. Son éducation est nécessaire dès le plus jeune âge, pour maîtriser son énergie foudroyante. Sa mâchoire étant très puissante, il est préférable d’éviter tous les jeux qui pourraient l’énerver.

    Le Boxer, un chien dans tous ses états

    Sources :

    http://www.akc.org/

    http://www.yourpurebredpuppy.com/

    http://www.vetstreet.com/

    http://dogtime.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015