Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    novembre 2013
    L M M J V S D
    « Oct   Déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  

    Enfants et chiens : comment éviter la mise en danger ?

    Enfants et chiens : comment éviter la mise en danger ?Bébé a bien été accueilli par le chien et le maître est aux anges. Pourtant, il est essentiel de surveiller l’évolution de la relation entre un enfant et un chien. Il existe deux périodes majeures dans la vie de l’enfant qui peuvent être accidentogènes avec l’animal : entre 8 mois et deux ans, et la période pré-adolescence et adolescence, qui va de douze à seize ans.

    La première période court de 8 à 24 mois. Elle est assez critique sur plusieurs points :

    • l’enfant se déplace le plus souvent à quatre pattes et le chien va le considérer comme un congénère
    • l’enfant peut se précipiter vers la gamelle du chien et celui ci peut prendre cela comme une rivalité
    • l’enfant ne comprend pas qu’un grognement de la part du chien est un avertissement et il continuera à faire ce qu’il faisait auparavant
    • l’enfant va vouloir aller dans la corbeille du chien, ce qui évoque pour ce dernier une violation de son territoire.

    Enfants et chiens : comment éviter la mise en danger ?Il ne faut jamais laisser l’enfant et le chien seuls sans surveillance, ne serait-ce que 30 seconde. Considérez que même si vous êtes au téléphone, vous ne serez pas attentif. Pour le jeu, il vaut mieux placer l’enfant dans un parc adapté pour bébé, afin de bien le séparer du chien, ce qui évitera un déplacement risqué à quatre pattes.

    Enfermer l’animal pendant les repas et retirer sa gamelle au bout de 15 minutes sont des mesures utiles, afin de lui éviter toute tentation dans les moments clés. Il faut aussi faire comprendre à l’enfant qu’il n’a pas le droit d ‘aller dans le panier du chien. De plus sanctionner le chien seul n’est pas la solution, puisque la plupart du temps, l’enfant est responsable des accidents et les maîtres ont manqué de vigilance.

    Enfants et chiens : comment éviter la mise en danger ?La puberté de l’enfant est également une période à risque entre le chien et le jeune « ado ». Tout d ‘abord à cause de la transformation physique et du changement de la voix (la mue) où le chien risque de ne pas reconnaître l’odeur ou le son habituel de la voix de son petit maître, (surtout la nuit). Pour la jeune fille, les menstruations peuvent faire penser pour le chien qu’elle est en période de reproduction et essayer de s’accoupler avec.

    En cette période difficile qu’est l’adolescence, la jeune fille se réfugie loin du monde des adultes avec qui elle est entrée en conflit, et forme avec le chien un cercle fermé, allant jusqu’à faire l’opposé de ce que dictent les règles que les parents essaient d’inculquer à l’animal, comme l’emmener dans sa chambre. Cet état fusionnel risque d’engendrer une agressivité envers toute personne s’approchant de l’adolescente. Pour le jeune garçon, le scénario va être différent. Au contraire, il va vouloir s’affirmer face au chien (n’y arrivant pas avec papa ou maman) pour montrer qu’il est le plus fort, ce qui risque de ne pas plaire à ce dernier, qui va le mordre pour lui faire comprendre que la violence n’est pas la bonne solution avec lui.

    Pour éviter les problèmes, il est important alors de faire comprendre à l’adolescent qu’il faut être vigilant avec le chien. Organiser des séances d’éducation canine conjointes apporte en général de bons résultats, car il est en général plus facile d’écouter un étranger que ses propres parents.

    Enfants et chiens : comment éviter la mise en danger ?

    Source : boubou

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015