Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Alimentation : les légumes frais autorisés pour les perroquets

liste des légumes comestibles sans danger pour les perroquetsLes perroquets, perruches, Conures et autres becs crochus puisent une partie de leurs nutriments essentiels dans les graines, mais ils ont aussi besoin de végétaux frais.

liste des légumes comestibles sans danger pour les perroquetsIls dépensent énormément d’énergie, notamment en volant. Il leur faut donc un complément de vitamines et de minéraux, ce dont ils ont conscience, au point de savoir quel type d’aliment absorber pour combler une éventuelle carence. Toutefois, ils sont parfois réticents à goûter ceux qu’ils n’ont jamais vus. Ne vous privez donc pas d’user de tous les stratagèmes pour leur faire découvrir les bienfaits des légumes (coupés, râpés, crus, cuits, en purée, etc.). De même, songez à retirer les graines de ceux qui en contiennent.
Le persil et l’avocat sont hautement toxiques, aussi ne faut-il jamais en laisser consommer à vos perroquets.

Artichaut : l’artichaut apporte des vitamines B1, B2, B3, B9, C, E et K, des fibres, du cuivre, du magnésium, du fer, du manganèse, folate, calcium, phosphore, potassium et zinc. Vous pouvez le donner cru ou cuit.

Bette, ou blette : elle est pauvre en calories, et riche en béta-carotène et en vitamines B9 et C. elle contient du magnésium, du sodium, du potassium, du fer et du calcium.

Betterave : la betterave contient des vitamines A, B2, B9, K, du magnésium, du manganèse,du fer et du cuivre.

Brocoli : tout le légume peut être consommé, mais les feuilles sont la partie la plus nourrissante. Les vitamines A, B2, B5, B6, B9, C, E et K s’y trouvent en quantité, de même que le phosphore, le fer, le manganèse et le cuivre.

Carotte : en petits tronçons, rondelles ou encore râpée, ce légume est apprécié par de nombreux oiseaux.

Céleri : on le donnera cru ou bouilli. Il est riche en vitamine B5, B6, C, K, mais aussi en manganèse et en phosphore.

Chicorée : ses feuilles rencontrent un grand succès et peuvent être données sans aucune retenue.

Chou de Bruxelles : cru ou cuit, c’est légume roi de l’auget de nos perroquets, car il possède de nombreuses vertus.

Chou fleur : il peut être proposé cru ou cuit, mais ne fait pas l’unanimité chez les perroquets.

Chou vert: on peut en donner de petites quantités cru ou cuit. Il contient des vitamines A, B1, B2, C et E et des minéraux.

Chou rouge : c’est l’une des variétés ayant le plus de chances de séduire nos consommateurs à plumes, avec le chou vert. En revanche, il faut en donner de petites quantités.

Citrouille

Concombre : il apporte des vitamines C et du potassium en quantité, ainsi que du calcium, du magnésium et du phosphore.

Courge : un légume d’automne et d’hiver riche en vitamines.

Courge sweet potatoe : pauvre en calories, elle peut se conserver plusieurs mois avant d’être servie à nos compagnons à plumes.

Courgette : elle regorge de vitamines C, mais contient aussi des vitamines A, B1 et B2.

Endive : riche en minéraux ce légume plaît beaucoup à la plupart de nos oiseaux.

Épinard : il ne fait pas l’unanimité mais ses feuilles crues ou ébouillantées sont bénéfiques pour la santé de nos oiseaux.

Fenouil : ses feuilles peuvent être données, mais en petite quantité, car ses effets sont laxatifs.

Haricot vert : cru ou cuit, l’oiseau y puisera des vitamines B3, B5 et C, ainsi que du potassium, du phosphore, du calcium et du magnésium.

Haricot plat : cru ou cuit, les perroquets l’adorent.

Gombo : un petit légume vert qui ressemble vaguement au piment, sans en avoir le côté épicé.

Laitue : pauvre en calories, elle contient des vitamines A, B9 et K et du fer. La laitue romaine et la frisée sont une source importante de vitamines C.

Mâche : cette petite variété de salade donne le meilleur d’elle-même en hiver.

Maïs en épi : c’est un aliment très riche, qui doit être donné de préférence jeune et à petites doses. Il se conserve difficilement, mais vous pouvez le congeler pour palier cet inconvénient.

Navet : riche en minéraux, il contient calcium, phosphore et potassium, ainsi que des vitamines C. Il sera consommé cru ou cuit.

Panais : légume ancien très riche en minéraux, fibres et glucides.

Patate douce : les youyous l’adorent. Il faut la donner cuite et retirer les yeux, qui sont toxiques. Retirez-la au bout de quelques heures. Au-de-là, l’exposition à la lumière causerait la formation de solanine, substance mortelle lorsqu’elle est ingérée en grande quantité.

Petit pois : très riche en vitamine C et E, c’est le légume qui contient le plus vitamines B1. De plus, il est particulièrement riche en fibres et contient des vitamines B2 B3, B5, B8, B9. On le donnera cru ou cuit, à petites doses.

Piment : une source de vitamines très appréciée par nos compagnons, qu’il soit frais ou sec.

Poivron : la présence importante de vitamines A, B2, B3, B6, C et K en font un aliment conseillé, même si les perroquets ne l’apprécient pas toujours. Il contient aussi du cuivre et du manganèse.

Potiron

Potimarron : ce légume se conserve longtemps et sa peau comme sa chair sont très appréciées par la plupart des perroquets.

Radis rouge : ce petit légume qui est consommé cru, allie de nombreuses qualités. Pauvre en calories, il apporte des vitamines A, B1, B2, B3, B9, C et PP. Il est riche en fibres, minéraux et oligo-éléments. Fer, cuivre, zinc, fluor, et en petites quantités de l’iode et du sélénium.

Radis noir : ses vertus sédatives et antiseptiques peuvent être bénéfiques pour nos perroquets.

Rutabaga : légume-racine appartenant à la famille du navet et du radis.

Tomate : c’est une mal aimée de nos perroquets très riche en vitamines B3, B6, C, E, K et en potassium, cuivre et manganèse. Ne pas donner en grande quantité.

Topinambour : ce légume-racine peut être proposé cru ou cuit à vos perroquets. Il offre l’avantage de participer à la fixation du calcium dans leur organisme.

Cette liste est complétée régulièrement, notamment lors des tests réalisés avec nos propres oiseaux. N’hésitez pas à revenir la consulter. Nous tenons également à votre disposition la liste des fruits frais qu’il est possible de proposer en toute sécurité à vos Psittacidés ainsi que celle des aliments toxiques pour eux.

liste des légumes comestibles sans danger pour les perroquets

Sources :

http://www.fluffies.org/
http://www.pricelessparrots.com/
http://www.loveyourparrot.com/
http://www.passeportsante.net/

51 réponses à Alimentation : les légumes frais autorisés pour les perroquets

    • angelk dit :

      Il faudrait nous en dire plus pour que nous puissions avoir une vue d’ensemble du problème. quand vous dites qu’il se casse les plumes, vous voulez-dire qu’il le fait avec son bec, ou qu’elles se cassent seules parce-qu’elles sont fragiles ?

    • angelk dit :

      Les lentilles sont excellentes pour les perroquets, les vôtres ne courent donc aucun risque à en consommer, bien au contraire. Mais comme pour toute bonne chose, il faut en proposer avec modération et sans sel ou autre assaisonnement.

  • Peruches dit :

    Bonjour je viens d’avoir un perroquet gris du Gabon depuis bientôt deux mois quand je l’ai acheté il était dans sa cage avec juste une barre en bois une grande gamelle au fond de sa cage on lui a aménager sa cage acheté des jouets on lui donne à manger des légumes et fruits et principalement des croquettes Du p15tropical et maintenant il s’arrache les plumes le vétérinaire m’a donné du perrotonic mais il ne va pas le boire je ne sais plus quoi faire il vie maintenant avec nous dans notre salon avant il était seul dans une véranda il mange bien siffle mais je me fait du soucis le vendeur m’a dit qu’ il avait 5ans finalement il a n’a 15je l’ai su à force de lui demander les papiers qu il ne donné pas merci de me dire se que je dois faire cordialement

    • angelk dit :

      Tout d’abord, le picage n’est jamais un problème facile à régler. Nous lui avons consacré plusieurs articles d’ailleurs, tant il peut être envisagé sous de nombreux aspects. La « bonne nouvelle », s’il en est, est que chez votre gris du Gabon, le picage est récent. Il est toujours plus facile de l’enrayer lorsqu’il n’est pas encore ancré dans les habitudes.

      Si vous le voulez bien, voici plusieurs questions :
      Quand et dans quelles circonstances le picage a-t-il commencé ? (suite à un évènement particulier peut-être, une peur, une nouveauté, etc)
      La cage est-elle celle dans laquelle il vous a été vendu ?
      Que la réponse soit affirmative ou négative, quelles en sont les dimensions ?
      Combien d’heures passe-t-il actuellement hors de sa cage environ ?

      En ce qui concerne le Perrotonic, vous pouvez l’ajouter à son eau de boisson, ou le lui proposer dans un peu de jus de fruits frais, s’il l’accepte. Il est également possible d’en mettre sur ses fruits et légumes.-

  • Larbaoui dit :

    Bonsoir je possèdes un couple de perruche je ne connais pas la race un de couleurs jaune et l’autre vert ce dernier ne sentait pas bien il se mettait en boule je ne savais pas ce qu’il avait peut être un courant d’air sinon il mange et boit que doit-je faire merci

    • angelk dit :

      Ce sont sans doute des perruches ondulées, si elles mesurent une quinzaine de centimètres.

      Les problèmes de santé d’un oiseau ne sont jamais visibles avant un stade assez avancé, car instinctivement il tente de cacher son état pour ne pas devenir une proie facile. Donc l’idéal serait de le montrer à un vétérinaire.

      Pour commencer, protégez la cage des courants d’air et couvrez-la la nuit durant quelques jours. Si votre oiseau a pris froid, cela évitera que les autres présentent les mêmes symptômes. Vous pouvez également ajouter à l’eau de boisson de tout le groupe des vitamines (Omni-vit de Versele Laga, une poudre à diluer, est un bon choix). Donnez quotidiennement des fruits et légumes hachés ou coupés en petits bouts en variant le mélange, pour apporter des vitamines supplémentaires. Si d’ici 48 h, il n’y a pas d’amélioration, consultez tout de même un vétérinaire.

      PS : pensez à utiliser la ponctuation pour faciliter la compréhension de vos messages SVP.

  • Marie-Ann Bourgault dit :

    Bonjour ! Je suis récemment allé dans une boutique arabe et j’ai découvert 2 légumes en feuilles!
    Le pondu, qui sont des Feuilles de manioc et Une feuille nommée Molokhia.

    Est-ce que ces légumes sont sans danger? Leurs vitamines A sont très élevées ! Un des emballages affiche 360% de vitamines A.

  • garcia dit :

    mon gris du gabon de 3mois et 5 jours à un comportement bizarre ,quand il est calme ,sa tête est secoué de gauche à droite, et ses ailes se soulevent le long du corp .il est pourtant en bonne santé mange légumes, fruits, et graines.IL sort souvent de sa cage que faut t il faire??

    • angelk dit :

      Son plumage est-il complet ? Si vous pouviez poster une photo sur le forum d’animOgen, il serait plus facile d’en juger de visu. Car s’il est plus jeune que l’éleveur ne vous l’a indiqué, il peut avoir encore du mal à maintenir sa grosse tête parfaitement droite. Le balancement de la tête pourrait indiquer un problème neurologique. Par mesure de précaution, une visite chez un vétérinaire aviaire serait de mise, d’autant plus qu’il est à peine sevré et donc plus fragile à cet âge, en cas de problème.

  • Papillon dit :

    Bjr,mon gris du Gabon n’arrête pas de voler, que dois-je faire mon appt pas grand j’ai peur qu’il se fasse du mal merci de me conseiller

    • angelk dit :

      Commencez par masquer vitres et miroirs (de gros post-it bien visibles par exemple), qui sont potentiellement dangereux, l’oiseau ne les voyant pas.

      Un perroquet a besoin de voler pour rester en bonne santé, il muscle ainsi ses ailes, fait travailler son cœur et ses poumons. C’est pour lui le moyen le plus sûr de faire de l’exercice. Donc cela va avec le choix de ce compagnon. S’il vole beaucoup cependant, peut-être est-il encore très jeune ou ses sorties sont-elles trop brèves ? La taille de sa cage ne lui permet peut-être pas non plus de se dégourdir les ailes ?

      Vous pouvez lui apprendre à se canaliser en jouant avec lui à des exercices de rappel. De petites séances quotidiennes de 15 à 20 minutes maximum devraient lui permettre de se défouler suffisamment, tout en renforçant vos liens. Déposez-le sur un perchoir ou sa cage, placez-vous plus loin en lui demandant de patienter (à vous de choisir le mot et le geste que vous associerez systématiquement à cela), puis appelez-le en présentant votre bras et en lui proposant une petite friandise qu’il apprécie, pour le motiver. Une fois qu’il aura atterri sur vous, félicitez-le avec enthousiasme, récompensez-le simultanément, puis recommencez l’exercice.

      Lui procurer de nouveaux jouets quotidiennement est aussi un bon moyen de lui procurer une occupation qui canalise son attention. Vous trouverez dans ce domaine sur AnimOgen de nombreuses idées de jouets à acheter ou fabriquer vous-même.

  • buriez raymonde dit :

    Bonjour l’année dernière mon perroquet femelle age ( 13 ans ) s’est arraché les plumes sous le ventre ;
    ma vétérinaire m’a conseillé de lui faire prendre pendant quelques jours du Picagix dans sa boisson car elle me dit c’est la maladie du pica et a ce jour je lui en donne 2 à 3 fois par semaine. Pouvez me donner un conseil. merci.

    • angelk dit :

      Le picage (et non le « pica », mot qui désigne un syndrome proche chez les chats et chiens), peut trouver son origine différemment :
      stress, ennui, peur, frustration, etc.
      Nous avons parlé des causes ici, si vous désirez en savoir plus :
      http://www.animogen.com/2015/06/15/le-picage-chez-le-perroquet-origines-et-solutions/

      Certains vétérinaires tendent à prescrire d’emblée un anti-dépresseur, d’autres une cure de vitamines. Or, le problème est souvent ailleurs, et sans identifier les causes, il est impossible de les éliminer et enrayer le phénomène. Comment votre perroquet est-il occupé durant la journée, quelles sont ses journées-types ? (alimentation, jeux, sorties, etc)

  • stankovic dit :

    J’ai des conures, la femelle commence un petit peu à se laisser caresser, le mâle impossible, il vole partout. Il passe très fort, comment faire pour qu’il commence à être apprivoisé, qu’il vole dans la maison, accepte les câlins et qu’il fasse confiance ? Et il paraît qu’ils mangent un peu de terre dans leur pays ; où trouver cette terre pour qu’ils puisse en manger ? Merci de me répondre au plus vite urgent

  • murielle dit :

    bonjour est ce que je peux donner du poireau a mon amazone à front rouge,mon gris du gabon, et ma perruche mélanure svp merci

  • Garcia dit :

    Mon gris du Gabon ne mange pas de légumes, j’essaie cuit, cru, rien ne l’intéresse à part ses graines, sa mandarine, banane, pâte et sauce tomate, c’est tout ; comment lui faire accepter les légumes ?

    • angelk dit :

      Nous avons évoqué cela ici :
      http://www.animogen.com/2015/12/09/alimentation-comment-faire-accepter-de-nouveaux-aliments-a-nos-perroquets/
      Les perroquets sont méfiants par nature, c’est une question de survie pour eux. De ce fait, ils sont parfois réticents à accepter de nouveaux aliments. Cependant, il y a bien eu une première fois pour tout ce qu’ils acceptent de manger, à bien y réfléchir. Il ne faut pas renoncer après un échec et varier chaque jour les propositions de menus : frais ou crus, en petits ou gros morceaux, hachés ou non, masqués dans un jouet ou visibles, voici autant de moyens de les motiver. Votre oiseau n’a pas besoin de goûter un aliment pour savoir s’il est parfait pour la dégustation (c’est à dire mur, suffisamment sucré ou autre), donc cela peut être frustrant pour vous, surtout s’il le découpe pour le jeter, mais la découverte passe aussi par là pour lui. Il faut faire preuve de patience. La sauce tomate n’est pas une bonne alternative en revanche.

  • Collomb dit :

    Bonjour, ça fait deux semaines que j’ai un gris du Gabon. Il crie dès que quelqu’un s’approche de la cage, il est sur ses gardes Est-ce-que je peux quand même le laisser sortir de la cage ? Car je ne l’ai pas encore laissé sortir.

  • Dominique Hofman dit :

    Moi, j’ai recueilli un gris du Gabon. Il était déjà avec les plumes arrachées, je ne sais pas quoi faire, et j’essaie de lui faire manger d’autres choses que ses graines, mais sans résultat. (fruits et légumes) Il n’accepte pas.

  • Aurelie dit :

    Bonjour je viens d’acquérir un loriquet, elle a un an, j’en suis ravie, 😍 mais j’aimerais savoir si on peut donner de la salade de blé et en quelle quantité à ma petite Dolly… Bien à vous tous, merci.

    • angelk dit :

      Parlez-vous de la mâche, qui porte aussi ce nom, ou du blé cuit, que l’on présente en salade ? La mâche ne pose aucun problème pour votre protégé, mais comme tous les légumes, ne doit pas constituer la plus grosse part de son régime alimentaire. Vous pouvez occasionnellement lui proposer quelques grains de blé cuit (nature) également. La salade doit être lavée et ne pas être assaisonnée. En dehors de cela, ne donnez pas autre chose que du nectar et des fruits, qui vont constituer les 3/4 de sa ration quotidienne.

  • Marco dit :

    Bonjour, j’ai un perroquet Amazone à front bleu, et lorsque je suis en présence de mon épouse celui-ci voudrait me mordre ; y-a-t-il une solution, sachant que nous l’avons acquis l’année dernière. C’est un mâle âgé de 3 ans mais lorsque je suis dans une autre pièce de la maison avec mon épouse il m’appelle pour que je revienne à ses côtés. Quand mon épouse le libère de sa cage, je n’ose pas rester prés d’elle, de peur qu’il m’attaque. Pouvez-vous s’il vous plaît m’aider à trouver une solution car j’adore mon perroquet. Merci à toutes et à tous.

    • angelk dit :

      Il y a deux explications possibles à cela, à moins d’avoir fait quelque chose qui a brisé le lien de confiance. Votre perroquet a choisi votre épouse comme humain de référence (comme favorite, si vous préférez) et il est jaloux de votre proximité avec elle, qui raisonne comme une rivalité à ses yeux dans sa relation privilégiée avec elle. Il essaie donc de vous exclure du périmètre, comme il le ferait avec un autre oiseau dans la nature.
      Est-ce-que votre perroquet se montre également agressif lorsque vous êtes seul avec lui ? Si tel est le cas, cela peut venir d’une cassure avec un homme par le passé (peut-être le maître qu’il avait auparavant ou son éleveur), qu’il s’agisse d’un report du sentiment d’abandon ou d’un transfert, suite à une mauvaise expérience passée (dès lors, l’homme de la maison en serait synonyme pour lui). Dans ce cas, il est plus long et difficile d’inverser la tendance. Seul le temps et les moments positifs passés avec lui vous feront alors percevoir autrement par votre perroquet.
      Dans les deux cas, votre épouse n’ayant pas à craindre de rejet de sa part, puisqu’il en accepte bien davantage venant d’elle, vous devez autant que possible vous réserver toutes les actions pouvant être perçues comme positives par votre Amazone. Votre épouse se réservera les autres. Concrètement, cela signifie que vous ouvrirez la cage, tandis qu’elle se chargera du retour en cage et de la fermeture. Vous donnerez aussi la nourriture et les jeux et privilégierez les interactions seul avec lui au début puis, lorsque la situation s’améliorera, inclurez progressivement votre épouse, tant que tout se passe bien, sans aller jusqu’au point de rupture (évitez la provocation (c’est à dire les situations qui le font réagir). Si une attaque survient, modérez votre réaction (pas de cri) pour ne pas valider son attitude indésirable. Il ne faut pas non plus que l’un d’entre vous s’amuse de la situation, même lorsque les premiers signes commencent, sans quoi cela passera également pour un accord tacite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015