Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Santé : à quelle intensité d’exercice quotidien devons-nous soumettre nos chiens ?

    Santé : à quelle intensité d'exercice quotidien devons-nous soumettre nos chiens ? » Mens sana in corpore sano  » (un esprit sain dans un corps sain) est une devise qui touche les humains mais pourrait tout autant s’appliquer aux chiens, dès leur plus jeune âge. La vie de nos compagnons et la nôtre est semblable à bien des égards. Ceux-ci sont naturellement bâtis pour pratiquer de l’exercice. Leur endurance est telle que certains peuvent parcourir jusqu’à 48 km par jour.

    Se dépenser quotidiennement est donc recommandé pour leur bien-être physique et psychologique. Un exercice régulier limite le risque de développer des problèmes articulaires tels que l’arthrite. Les animaux pratiquant une activité régulière sont également mois sujets au surpoids, tout comme leur maître. Dès les premiers mois, cela pose des bases solides pour une vie saine et un bon développement physique.

    Santé : à quelle intensité d'exercice quotidien devons-nous soumettre nos chiens ?Cela participe aussi à éviter l’ennui, donc améliorer le mental de nos animaux, palliant le risque d’aboiement, de malpropreté ou la propension à faire des dégâts. Mais il faut bien doser l’exercice. L’endurance n’est pas innée, il faut la construire au fil des jours, pour éviter les blessures, comme on le ferait avec un sportif. On ne court pas un marathon sans entraînement après tout. Avec un chiot, l’activité intense n’est pas indiquée. Suivant la race, l’âge et la santé, il faut établir des limites. Un border Collie, un Labrador, un Jack Russel terrier ou un Dalmatien sont plus endurants et actifs par nature.

    L’U.K. Kennel Club préconise cinq minutes d’activité par mois d’âge pour un chiot. Ainsi, un petit de 4 mois pourra être encouragé à se dépenser durant vingt minutes chaque jour. Cela peut revêtir la forme d’un jeu ou d’une promenade. Lorsque le chiot comment à s’asseoir, cela indique qu’il est fatigué et qu’il est temps de cesser. Tenez compte de ce qu’il est capable de faire pour ne pas avoir à le porter sur le chemin du retour.

    Pour un adulte, trente minutes à deux heures par jour devraient idéalement être consacrées à l’exercice. Suivant le poids définitif de la race concernée, il est possible de commencer plus ou moins tôt à ce rythme, toujours en y allant graduellement. Un adulte de onze kilos peut commencer à suivre cette cadence dès neuf mois, là où les plus grandes races peuvent attendre 14 mois.

    Santé : à quelle intensité d'exercice quotidien devons-nous soumettre nos chiens ?

    Chez un sujet dont le poids adulte est de 45 kilos, c’est en effet vers un an et demi qu’un exercice plus intense peut être envisagé, la croissance osseuse étant achevée. Il faut toujours commencer par des exercices d’échauffement, comme le rapport d’objet par exemple, en marquant des pauses, afin d’éviter un claquage ou un problème cardiaque durant l’effort.

    Après une séance, qu’il s’agisse d’un chiot ou d’un adulte, l’animal se trouve apaisé. Il dormira bien et aura d’autres préoccupations que celles qui nuisent à votre confort. Soyez indulgents chez les animaux vieillissants cependant, car on ne peut pas être et avoir été. Celui qui terrassait tout le monde par sa rapidité et son endurance hier va peu à peu ralentir son allure et revenir à des promenades plus calmes, voire au pas. C’est un phénomène normal, qui rend les sorties quotidiennes tout aussi nécessaires, en prenant soin de s’adapter.

    Santé : à quelle intensité d'exercice quotidien devons-nous soumettre nos chiens ?

    Source : http://animal.discovery.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015