Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Du canard au cygne en passant par l’oie, la grande famille des palmipèdes

    Classification des palmipèdesLes palmipèdes n’ont pas tous la même apparence. Le milieu dans lequel ils vivent, leur comportement, leur mode de vie et leurs préférences alimentaires les ont fait naître différents, c’est pourquoi ils sont classés par genre en fonction de leur anatomie.

    Les Sarcelles comme la Sarcelle Baïkal sont les plus petits des palmipèdes. Elles sont très colorées et gardent leurs jolies couleurs toute l’année.

    Les Souchets sont faciles à identifier par leur bec est en forme de spatule et muni de lamelles fines et serrées qui leur permettent de retenir le plancton en filtrant l’eau.

    Les Siffleurs, que l’on reconnaît grâce à leur sifflement très doux comme le Siffleur du Chili. Son cri est un sifflement aigu plus ou moins long suivant l’espèce, ce qui lui a valu son nom.

    Le Mandarin et le Carolin sont les plus colorés de tous les palmipèdes. Ils sont d’ailleurs les canards d’ornement par excellence.

    Les Pilets sont des canards de taille moyenne, qui se caractérisent par la forme allongée et la grande finesse de leur corps ainsi qu’un long cou.

    Les plongeurs ont un profil adapté à la plongée, avec des pattes situées plus vers l’arrière du corps que celles des autres canards, comme la Nette rousse ou le Garrot.

    Classification des palmipèdesClassification des palmipèdes

    Les dendrocygnes sont des canards à l’allure élancée et très hauts sur pattes. Les tadornes sont des palmipèdes assez grands avec des plumages aux couleurs originales qu’ils conservent toute l’année. Les canards de surface qui affectionnent autant de rester sur l’eau que sur la berge comme le Colvert ou le Coureur indien.

    Les oies comptent aussi parmi les palmipèdes. Malgré leurs pattes palmées, elles préfèrent tondre la pelouse plutôt que de se baigner. Les bernaches, qui ressemblent aux oies par leur mode de vie, arborent quant à elles des couleurs plus soutenues. Les cygnes sont les rois incontesté des bassins d’ornement.

    La famille des palmipèdes présente donc de nombreuses facettes. A petit ou long cou, avec des pattes courtes ou hautes, un corps trapu ou longiligne et des parures de plumes extrêmement variées, elle nous offre un véritable défilé d’oiseaux d’ornement digne de séduire le plus exigeant des aviculteurs.

    Classification des palmipèdes

    Source : Maud

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015