Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La sarcelle Baïkal, sarcelle élégante ou sarcelle de Formose (Anas formosa)

    La sarcelle Baïkal, sarcelle élégante ou sarcelle de Formose (Anas formosa)La sarcelle Baïkal, également appelée sarcelle élégante ou sarcelle de Formose (du latin formosa qui signifie magnifique) est originaire d’Asie.

    Elle fait partie de la famille des Anatidae et mesure environ 40 cm avec la queue pour un poids de 500 grammes. Elle se distingue aisément des autres sarcelles, grâce à deux petits croissants verts dessinés sur les joues du mâle au moment de la période nuptiale. La poitrine de ce dernier est d’un brun rosé ponctué de noir et trois longues plumes fines beiges orangées, noires et blanches retombent sur chacune de ses ailes ainsi que ses flancs gris bleus. Sa tête est marquée par un masque beige, le dessus de la tête et la nuque étant bruns. Deux larges croissants verticaux noirs sont visibles sur les joues. La femelle est quant à elle bien moins colorée, sa robe étant majoritairement brunâtre, comme celle des juvéniles, sans marque particulière.

    La sarcelle Baïkal, sarcelle élégante ou sarcelle de Formose (Anas formosa)A l’état sauvage, cette sarcelle migre massivement en hiver vers la Chine, le Japon, les Antilles et les Bahamas. Elle choisit toujours un habitat qui lui permettra de trouver sa nourriture facilement. Il peut s’agit des butées ouvertes dans les prairies, à proximité d’une zone boisée et de l’eau, ou les marais dans lesquels mousses, mélèzes et saules foisonnent.

    En hiver, elle se regroupe massivement sur les lacs d’eau douce, rivières et terres cultivées, se posant sur l’eau durant la journée et se nourrissant la nuit dans les champs. Elle se nourrit aussi bien sur la terre ferme terre qu’à la surface d’un bassin, en plongeant sa tête dans l’eau. Sa nourriture se compose essentiellement de graines, plantes aquatiques, feuilles, herbe, mollusques, larves et glands.

    La période de la reproduction se situe généralement en mai. La colonie se déplace alors vers la Sibérie. La femelle construit seule son nid, dissimulé dans la végétation et proche de l’eau, avec des débris de végétaux ou d’arbustes. Elle pond 6 à 10 œufs et la durée de l’incubation est de 24 jours.

    La sarcelle Baïkal, sarcelle élégante ou sarcelle de Formose (Anas formosa)Le mâle la délaisse dès qu’elle commence à couver, pour rejoindre d’autres mâles et entamer sa mue. Les petits sont sevrés et aptes à voler environ quatre à cinq semaines plus tard, dès le mois d’août. Les parents leur apprennent à identifier leurs semblables et à choisir le partenaire avec lequel se reproduire.

    En captivité, cette espèce est facile à maintenir et prolifique. La sarcelle Baïkal étant grégaire et sociable, elle s’entend très bien avec d’autres espèces. Il faut la nourrir avec un mélange composé à 50 % de blé et à 50 % de granulés spécial gibier d’eau. Il convient également de la vermifuger deux fois par an et veiller à ce que le terrain soit bien clos, pour éviter toute fugue du couple au moment de la saison des amours.

    A l’état sauvage, elle est répertoriée comme exposée à une menace mineure, au regard de l’UICN. Les causes de la lente progression de sa population sont multiples, agriculture intensive, déforestation et destruction de l’habitat ou chasse, pour ne citer que les principaux. A l’heure actuelle, des mesures de protection sont envisagées.

    La sarcelle Baïkal, sarcelle élégante ou sarcelle de Formose (Anas formosa)

    Sources :

    http://www.birdlife.org/

    http://birdbase.hokkaido-ies.go.jp/

    http://animaldiversity.ummz.umich.edu/

    http://www.planetofbirds.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015