Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    février 2015
    L M M J V S D
    « Jan   Mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  

    Le Cacatoès à huppe blanche, ou Cacatua alba (caractère, maintenance, reproduction)

    Le Cacatoès à huppe blanche, ou Cacatua alba (caractère, maintenance, reproduction)Le Cacatoès à huppe blanche, ou Cacatua alba, est originaire d’Indonésie et des Moluques. C’est une variété de perroquet au plumage majoritairement blanc et dont les plumes du dessus de la tête forment une huppe érectile.

    Le dessous de ses ailes est généralement teinté de jaune pâle. Son bec est noir et ses pattes sont grises. Le dimorphisme sexuel apparaît progressivement vers la puberté, mais il est très difficile à observer chez les jeunes sujets. La femelle se distingue par la couleur rouge sombre de son iris, tandis que celle du mâle est noire. Elle est aussi légèrement plus petite que le mâle, qui a de son côté un bec plus gros et massif.

    La peau du contour de l’œil est blanche chez les deux sexes. Les juvéniles ont les yeux gris. Chez les oiseaux relativement jeunes, un test ADN est parfois nécessaire par mesure de sécurité. A l’âge adulte, ce perroquet mesure environ 46 cm et pèse entre 400 et 800 g, ce qui le classe parmi les grands psittacidés. Il peut vivre jusqu’à 80 ans.

    Le Cacatoès à huppe blanche, ou Cacatua alba (caractère, maintenance, reproduction)A l’état sauvage, il est sociable et pacifique et vit en petite colonie, occupant essentiellement la cime des arbres. Il s’y nourrit essentiellement de fruits tels que les papayes, ramboustan, langsat et durian. Il apprécie aussi les crickets. Il cause de gros dégâts dans les champs de maïs.

    Le nid est construit dans la cavité d’un tronc d’arbre. La femelle pond deux oeufs, puis les couve avec son partenaire durant environ trente jours. Le père participe activement à l’alimentation et à l’éducation des petits, qui sont sevrés 84 à 90 jours après la naissance. Il a été observé que les plus gros oisillons prennent l’ascendant sur les plus petits, prenant la plus grosse part de nourriture.

    La palette des moyens de communication utilisés est très variée. Cela passe par des attitudes, des sons, des grattements et même des morceaux de bois utilisés pour frapper le tronc des arbres, donnant l’alerte aux autres oiseaux vivant sur son territoire. Ceci n’est pas sans rappeler le Cacatoès noir, ou Probosciger aterrimus.

    Cet un oiseau peut se montrer particulièrement bruyant en captivité, comme en témoigne la vidéo ci-dessous :

    Le Cacatoès à huppe blanche, ou Cacatua alba (caractère, maintenance, reproduction)Seule une éducation parfaitement cadrée peut en venir à bout. Il ne faut pas céder à son tempérament parfois capricieux au début. Il s’agit d’une phase de test, qu’il vaut mieux passer avec succès.

    Pour satisfaire son grand besoin de gruger, il peut aller jusqu’à mâchouiller ses propres plumes. Vous l’aurez compris, il est plus facilement que d’autres enclin au picage. Plus encore que son camarade gris du Gabon, il a donc besoin de compagnie durant ses heures de sortie quotidiennes, mais aussi de jouets destructibles sans danger pour sa santé.

    C’est un être aimant, doux et attachant, mais à vif émotionnellement. Une séparation, un stress ou un manque d’attention de son maître peut le faire entrer dans une profonde déprime. Pensez également à lui procurer régulièrement de quoi occuper son bec, gruger et fourrager, pour essayer de palier certaines de ces déviances comportementales. C’est aussi un excellent grimpeur.

    Le Cacatoès à huppe blanche a connu un rapide déclin à cause de la commercialisation intensive des sujets capturés. En dépit des quotas instaurés, cette tendance risque de se confirmer à l’avenir. L’UICN l’a donc classée « vulnérable ». Il est en appendice II de la CITES.

    Le Cacatoès à huppe blanche, ou Cacatua alba (caractère, maintenance, reproduction)

    Sources :

    http://animaldiversity.ummz.umich.edu/

    http://indonesiaparrotprotection.wordpr … formation/

    http://www.parrots.org/

    http://animal-world.com/

    http://www.petsetter.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015