Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Les perroquets enseignent-ils le picage à leurs congénères ?

    Les perroquets enseignent-ils le picage aux perroquets ?A l’état sauvage, les oiseaux s’apprennent les uns des autres ce que leurs parents ne leur ont pas transmis. Tout ce qui concerne la sécurité, la façon de se nourrir, de se baigner ou d’avoir peur s’apprend en observant les congénères.

    De nombreux perroquets de compagnie sont élevés à la main, mais il leur manque alors les connaissances que leurs parents auraient pu leur enseigner : les bases de la vie et de la survie de leur espèce, celles qui leur indiquent ce en quoi consiste le fait d’être un oiseau. L’apprentissage entre oiseaux prend alors tout son sens.

    Il est aussi possible de venir à bout d’un problème de comportement en montrant à un oiseau rebelle l’attitude correcte, par le biais d’un autre qui l’a déjà assimilé. Le renégat pourra aussi voir que cela apporte un surcroît d’attention et de récompenses, ce qui risque fortement de le motiver. De même, avec l’apprentissage, surtout chez les jeunes sujets, voir un adulte réussir une  » prouesse  » qui lui vaut une friandise peut aussi déclencher un déclic, une envie d’apprendre à réussir le même exercice. C’est ce que l’on nomme l’apprentissage modèle-rival.

    Les perroquets enseignent-ils le picage aux perroquets ?Les propriétaires d’oiseaux pensent quant à eux souvent que certaines mauvaises habitudes sont transmissibles socialement par les psittacidés. Mais la croyance selon laquelle un perroquet peut apprendre à un autre à se piquer est totalement infondée.

    En effet, des chercheurs de l’Université de Purdue et de celle de Californie l’ont démontré dans une étude des comportements répétitifs anormaux, menée sur une amazone à ailes oranges. Ils ont également mis en évidence la concordance de ces comportements avec l’environnement des oiseaux vivant en cage. Concrètement, cela signifie que le cadre de vie dans lequel nos compagnons à plumes évoluent comporte des variables pouvant conduire au picage un oiseau sain, tandis que la présence de congénères ne peut l’induire.

    Il est donc inutile de s’alarmer lorsqu’un perroquet sujet au picage et un sujet ne présentant pas ce trouble comportemental se côtoient. La probabilité que l’oiseau le plus équilibré entraîne son congénère à manifester un comportement sain est largement plus probable, même si elle n’a pas encore été démontrée scientifiquement, étant donné qu’il s’agit avant tout d’animaux ayant besoin de rapports sociaux.

    Les perroquets enseignent-ils le picage aux perroquets ?

    Sources :
    http://www.birdtricks.com/
    http://www.animalliberationfront.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015