Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Les Cichlidés africains, une famille colorée (généralités)

Les Cichlidés africains, une famille coloréeLes Cichlidés africains sont connus pour compter parmi les poissons d’eau douce les plus combatifs. Ils viennent essentiellement du lac Malawi et du lac Tanganyika, mais aussi du lac Victoria et d’autres points d’eau Afrique de l’Ouest. Ceux originaires d’Afrique de l’Est sont très prolifiques. Hauts en couleurs, ils connaissent depuis longtemps un succès non démenti.

Ce sont des prédateurs carnivores se nourrissant de vers de vase, larves de moustiques et petits poissons dans la nature, à l’exception du Tilapia et du Geophagus, dont l’alimentation est herbivore. La plupart sont des incubateurs buccaux, la femelle conservant dans sa bouche les œufs fécondés pour leur permettre d’arriver au terme de leur incubation, quelques 21 à 31 jours plus tard.

Les Cichlidés africains, une famille coloréeLe terme de «Cichlidé africain» regroupe quelques 1300 espèces de poissons dont la beauté n’a d’égal que la diversité. Tous ont évolué de façon à exploiter au mieux le milieu rocailleux, sableux ou pélagique qui les a vus naître.

Avec eux, oubliez l’idée d’un joli bac planté, leur principal hobby étant de déterrer végétaux et minéraux pour réorganiser leur espace. C’est pourquoi leur aquarium idéal doit se composer d’un substrat de gravier et de roches lourdes solidement stabilisées, afin d’éviter un éboulement douloureux pour les poissons.

Une température de 24 à 27 °C est indiquée avec un pH autour de 8,5, un changement d’eau d’1/4 par semaine à 30% toutes les deux semaines et un éclairage tempéré.

Les Cichlidés africains, une famille coloréeIls sont en général faciles à acclimater et se montrent par la suite résistants et faciles à maintenir en aquarium. Leur comportement est quant à lui plus discutable, puisque leur territorialité aiguë les rend parfois difficiles à associer à d’autres espèces au sein d’un bac communautaire.

Lorsque les rapports sont trop conflictuels, le manque d’espace et d’abris est souvent en cause. Cela peut aller jusqu’à rendre les plus faibles d’entre eux timides au point de perdre l’intensité habituelle de leur coloration. Dans les cas les plus critiques, les plus forts peuvent tuer les plus faibles. Il est donc primordial de ne pas se lancer à la légère et se documenter avec soin avant d’ajouter l’un de ces joyaux dans un aquarium.

Les Cichlidés africains, une famille colorée

Sources :

https://salmanspets.wordpress.com/

http://www.liveaquaria.com/

http://animal-world.com/

http://www.african-cichlid.com/

9 réponses à Les Cichlidés africains, une famille colorée (généralités)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015