Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
novembre 2013
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Débuter avec un aquarium d’eau douce : installation et mise en route du bac

Débuter avec un aquarium d'eau douce : ce qu'il faut savoirÇa y est, vous avez choisi quel serait l’aquarium qui accueillerait vos poissons. Il est là, posé dans le salon. Maintenant l’aventure va commencer avec la mise en route du bac.

A ce stade, vous devez déjà avoir une petite idée du type de bac que vous souhaitez acquérir. Pour commencer, vous devez installer sable, roches, racines, décors et plantes. Vous trouverez dans le commerce de quoi satisfaire votre imagination débordante, support compris, car un vulgaire meuble de salon ne saurait contenir le poids que vous allez lui imposer.

Débuter avec un aquarium d'eau douce : ce qu'il faut savoirIl faut commencer par choisir avec soin l’emplacement de l’aquarium. En effet, une fois immergé, il vous sera quasiment impossible de le déplacer, d’où l’importance d’une réflexion approfondie. Évitez la proximité ou le vis-à vis d’une fenêtre, surtout si celle-ci est exposée au soleil durant la journée. Cela favoriserait la formation d’algues sur les vitres et le substrat, et engendrerait des variations de température importantes dans l’eau. Préférez un endroit sombre de la pièce, ce qui aura également l’avantage de mettre en valeur vos protégés lorsque l’aquarium sera éclairé.

Une prise de courant est également nécessaire dans l’environnement proche pour brancher tout l’appareillage. L’accessibilité est aussi à prendre en compte, puisque vous devrez régulièrement intervenir, notamment pour effectuer des changements d’eau. Intercalez une fine plaque de polystyrène à l’extérieur, entre la vitre du dessous du bac et le support, afin de limiter les effets de la pression de l’eau.

Lavez tout d’abord l’aquarium à l’eau claire, pour le débarrasser de toutes les particules qui se sont déposées sur les parois durant son transport et son stockage. Vous allez constituer un univers clos, aussi faut-il partir sur les meilleures bases possibles. N’utilisez aucun produit domestique, et employez une éponge neuve, qui ne servira que pour le matériel aquariophile. En effet, les poissons sont très sensibles aux substances toxiques, de même que l’équilibre de leur milieu est fragile.

A ce stade, l’installation du fond est envisageable. Le fond d’un aquarium est généralement constitué de gravillons à hauteur de 50% et de sable pour la part restante. Ces minéraux doivent être rincés abondamment à l’eau claire pour être dépoussiérés avant leur introduction. Aménagez une légère pente, de sorte que l’arrière-plan soit plus élevé et crée un effet de perspective et de profondeur agréable à l’œil.

Débuter avec un aquarium d'eau douce : ce qu'il faut savoirSi vous prévoyez d’avoir un aquarium densément planté, vous pouvez éventuellement prévoir de commencer par une couche de 2 cm de sol nutritif, pour faciliter le développement racinaire lors de la mise en place. A défaut, dans un premier temps, versez de l’Aqualit sur une épaisseur de 3 cm environ. Il s’agit d’une sorte de petit caillou d’aspect volcanique. Cela permet aux plantes de fixer leurs racines dans le sol. Recouvrez ensuite cette couche d’une seconde, faite de sable, ou plus exactement de quartzite.

Différentes couleurs de sable sont proposées dans le commerce pour garnir les aquariums. Il en existe du rose, du blanc, du gris, du beige, du corail, du orange, et même de couleur vive. A vous de choisir, en fonction des poissons qui viendront ensuite s’y ajouter, quelle est celle qui les mettra le plus en valeur. De même, différentes grosseurs de grains de sable existent. Cela se nomme la granulométrie. Suivant la population vivante visée, le choix devra s’orienter vers une épaisseur plus ou moins importante, de sorte que les poissons de fond puissent les retourner sans se blesser notamment. Renseignez-vous donc au préalable sur leurs besoins.

Vient ensuite la préparation du bloc de filtration, de la pompe, du chauffage et de l’éclairage. Rincez à l’eau claire tous les appareils et masses filtrantes destinés à être immergés, puis mettez-les en place en suivant les instructions du fabricant. N’oubliez pas « d’ensemencer » la fine couche de feutre ou de mousse qui servira de point d’ancrage aux bactéries qui viendront ensemencer la cuve. Celles-ci sont essentielles, car elles aident à maintenir l’équilibre de ce petit écosystème. Placez la pompe à air à l’extérieur, légèrement en hauteur.

Débuter avec un aquarium d'eau douce : ce qu'il faut savoirLes néons commercialisés pour l’éclairage sont de trois sortes : standard, destinés à favoriser la pousse des plantes, ou visant à faire ressortir les couleurs des poissons. Si votre aquarium est vendu complet, seul le premier modèle est fourni d’origine. L’idéal, si votre rampe de lumières permet de fixer plusieurs tubes de néons, est d’alterner les deux premiers modèles, le troisième n’ayant à mon sens que peu d’intérêt. Il modifie tellement l’aspect des couleurs de l’ensemble, que le résultat est souvent décevant. Une sorte de crochet permet généralement de fixer le chauffage dans le bac de filtration. La pompe se place près du petit orifice supérieur du bloc de filtration.

Racines, pierres et autres éléments de décor peuvent à présent être mis en place, une fois rincés abondamment eux aussi. Les poissons viendront s’y cacher, parfois y pondre et les plus petits s’y mettront à l’abri des plus gros. Une fois ces éléments installés, la mise en eau commence. Placez un bol sur une assiette retournée au fond de l’aquarium, puis remplissez lentement en le visant, pour ne pas creuser le sable mis en place ou déplacer le décor. Utilisez un tuyau, des bouteilles d’eau vides ou un seau neuf pour effectuer cette opération. L’eau deviendra complètement trouble et mettra ensuite plusieurs heures à retrouver sa limpidité. Vous pouvez alors brancher tous les appareils et vérifier qu’ils fonctionnent.

Débuter avec un aquarium d'eau douce : ce qu'il faut savoirLa plantation intervient en dernier lieu. Retirez les feuilles abîmées ou jaunies des plantes que vous venez d’acheter. Pour celles vendues en pot, découpez le contenant pour libérer les racines sans les briser. Celles maintenues par un anneau en plomb nécessitent de retirer le lien puis couper les parties endommagées. Creusez délicatement le sable avec vos doigts, pour permettre aux racines d’atteindre le fond. Étalez légèrement ces dernières, puis recouvrez la base de la plante avec le sable. Vous pouvez regrouper certains types de végétaux ou en placer d’autres séparément selon votre goût. Les plantes à développement rapide sont généralement installées à l’arrière, les autres plutôt vers l’avant.

L’aquarium est enfin planté, il reste à attendre les poissons. Laissez « reposer » le tout. En effet, vous avez désormais non moins de trois semaines à patienter avant que votre aquarium ne subisse une poussée de nitrates puis retrouve son équilibre. Alors seulement vous pourrez inviter des pensionnaires à venir s’y installer. Des testeurs vendus au rayon aquariophilie des grandes enseignes vous permettront de vous assurer que tout est revenu à la normale d’ici là (Ph, Nitrates, nitrites, etc.). Dans le délai, mettez le temps à profit pour choisir vos poissons dans le respect de leurs besoins. Certaines espèces sont compatibles, d’autres non, que ce soit en termes de comportement ou d’exigence quant aux paramètres environnementaux. Consultez nos fiches et commencez à y croire, le rêve est à portée de main.

Débuter avec un aquarium d'eau douce : ce qu'il faut savoir

Source : angelk

17 réponses à Débuter avec un aquarium d’eau douce : installation et mise en route du bac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015