Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Un serpent pour un débutant : comment faire son choix ? (critères)

    Un serpent pour un débutant : quels critères faut-il envisager ?L’adoption d’un serpent ne doit pas se faire à la légère ou être basée uniquement sur des critères esthétiques, à plus forte raison lorsque nous débutons dans ce domaine. En prenant en compte des critères objectifs, nous pouvons limiter le risque de faire le mauvais choix, tant pour l’animal que pour nous.

    Les principaux points à prendre en compte sont les suivants :

    • le degré de risque
    • la robustesse
    • le tempérament
    • la difficulté d’alimentation en captivité.

    Un serpent pour un débutant : quels critères faut-il envisager ?Le degré de risque se situe en tête de liste lors d’une adoption. En effet, tous les reptiles ne sont pas réputés pour leur pacifisme ou leur tolérance des manipulations. Certains sont même réellement dangereux pour l’Homme en cas d’attaque, qu’il soient constricteurs ou venimeux. Fort heureusement, le législateur a émis une réserve au regard de ces derniers en imposant l’obtention d’un certificat de capacité pour les espèces jugées dangereuses. Pour les autres, mieux vaut se renseigner préalablement.

    La robustesse est le second aspect primordial de la question. Il est essentiel de n’acheter que des reptiles élevés en captivité. D’une part, cela est obligatoire au regard de la loi concernant les espèces indigènes, d’autre part, cela permet de préserver la population sauvage, un point qui devrait se trouver au cœur de nos préoccupations lorsque nous nous intéressons à ces animaux. De plus, un serpent capturé dans la nature est plus enclin à être porteur de parasites, sujet au stress ou à des problèmes de santé que s’il est issu d’un élevage.

    Le tempérament importe tout autant, surtout lorsqu’il est question d’intervenir régulièrement dans le terrarium, qu’il s’agisse de l’entretien du bac, de l’alimentation ou des manipulations de notre compagnon. En effet, la vivacité est souvent liée à un instinct de défense et de prédation exacerbé qui peut tenir à l’espèce visée et/ou à l’âge du sujet. A ce titre, il est donc conseillé de privilégier un animal atteignant un faible gabarit à l’âge adulte si aucune expérience passée avec un gros bolide agité  n’a été vécue au préalable. Il ne faut pas perdre de vue également que plus il est grand, plus il nécessite d’espace et de précautions pour éviter les fugues.

    Un serpent pour un débutant : quels critères faut-il envisager ?L’alimentation ne doit quant à elle poser aucune difficulté majeure, ce qui est généralement le cas lorsque nous achetons un reptile issu d’un élevage. Les rongeurs doivent être présentés morts, pour lui éviter de graves blessures, ce qui est souvent délicat chez les spécimens capturés à l’état sauvage, qui n’acceptent généralement que les proies vivantes qu’ils ont chassées et sont de ce fait difficiles à acclimater, une raison de plus, s’il en est, de faire appel à un éleveur.

    Les autres aspects de la question ne doivent quant à eux être envisagés qu’en second lieu, qu’il s’agisse du prix, de l’aspect (couleur, taille,etc) ou des chances de succès de la reproduction. L’investissement financier dépend des impératifs de chaque espèce ainsi que du nombre d’individus destinés à occuper le terrarium et, bien entendu, de l’espace disponible dans notre maison. Il est à noter que si les besoins d’un juvénile sont modestes, un adulte peut avoir des exigences importantes qu’il est parfois impossible de satisfaire sans révolutionner notre intérieur ou vivre chez notre serpent. Il faut donc se documenter sur les besoins à venir au-delà des besoins immédiats.

    L’aspect physique et les mœurs (diurnes ou nocturnes) peuvent alors intervenir dans le choix. La taille est quant à elle une affaire personnelle, certains préférant un serpent qui restera dans des proportions modestes, d’autre voyant au-delà. Enfin, la reproduction de la plupart des espèces convenant à un novice ne pose pour ainsi dire aucune difficulté en captivité, ce qui signifie qu’il n’est généralement pas nécessaire de se poser beaucoup de questions à ce sujet, pourvu que les besoins de l’espèce soient respectés.

    Un serpent pour un débutant : quels critères faut-il envisager ?

    Sources :

    About Snake Buddies

    http://www.thinkreptiles.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015