Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Santé : le déroulement de la mue chez les serpents (processus, signes et précautions)

    Le déroulement de la mue chez les serpents (processus, signes et précautions)

    Tous les reptiles muent. Certains le font par étapes, perdent progressivement de petits lambeaux de peau, tandis que les serpents le font massivement, perdant en une seule fois la surface de leur enveloppe extérieure, que l’on nomme « exuvie » .

    Ce processus exige beaucoup de temps et d’énergie. Plus l’animal est jeune, plus cela est fréquent, car il dépend des hormones associées à la croissance, qui est plus rapide alors. La plupart des variétés changent de peau entre quatre et huit fois par an. La fréquence dépend de plusieurs facteurs : la température du terrarium, la fréquence des repas, l’importance de ceux-ci et le niveau d’activité. Si votre compagnon est en bonne santé, la mue est souvent rapide et se déroule sans trop de difficulté, libérant pour ainsi dire l’enveloppe en un seul morceau. Certains signes précurseurs annoncent toujours la mue.

    Le déroulement de la mue chez les serpents (processus, signes et précautions)L’animal manque d’appétit. La surface de sa peau change d’aspect, devenant légèrement laiteuse, tandis que ses yeux prennent une coloration bleutée et opaque. On observe également un ralentissement de son activité. Pour favoriser le bon déroulement de la mue, il faut augmenter le degré d’hygrométrie. Cela aide le serpent à se libérer de son enveloppe. S’il ne se baigne pas, vous pouvez l’enfermer dans une taie d’oreiller humide durant une quinzaine de minutes, afin de l’hydrater.

    La mue commence toujours par la tête. Lorsque tout se passe bien, la surface des yeux est clairement visiblement sur la peau morte.

    Après la mue, il faut toujours veiller à ce que les yeux et le bout de la queue soient exempts de peau morte. A défaut, il faut l’aider à la retirer au moyen d’un bain marie dans une eau tiède plusieurs fois par jour, pour éviter que cela n’entraîne une coupure de la circulation du sang et une infection. Retirez ensuite les débris restant à l’aide d’un chiffon doux, propre et sec. N’insistez jamais si la mue résiste, surtout au niveau des yeux. Recommencez les étapes décrites durant la journée au besoin.

    La mue dure entre une et deux semaines en général. La peau de la surface de l’œil troublant légèrement la vision, un surcroît d’agressivité est possible. Par conséquent, montrez-vous méfiant. Le reptile se frotte contre les objets en relief pour retirer les débris de peau. C’est par la tête que la transformation commence. Chez les sujets blessés, ceux portant des cicatrices ou ceux maintenus dans un milieu manquant d’humidité, le processus est plus complexe. Les animaux sous alimentés ou malades ont tendance à muer par petits morceaux ou partiellement. Chez eux, le risque que la peau reste collée sur les yeux ou le bout de la queue est plus important encore. Une fois la mue achevée, de nombreuses espèces défèquent ou boivent énormément. Voyez comment cela se déroule dans la vidéo qui suit avec un serpent des blés (Elaphe guttata guttata).

     [youtube http://youtu.be/7qj4gNxwBv8]

    Sources :
    http://www.drsfostersmith.com/
    http://www.animalhospitals-usa.com/
    http://www.petsnakes.org.uk/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015