Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comportement : comment apprivoiser un chat, s’en faire accepter et aimer ?

    Comportement : comment apprivoiser un chat, s'en faire accepter et aimer ?Apprivoiser un chat peut sembler facile, à première vue; mais si vous n’avez jamais vécu auprès de l’un d’entre eux, vous devez assimiler certaines notions avant de vous lancer dans l’aventure.

    Utiliser la force ne va pas vous aider à vous faire accepter, mais fera de vous l’ennemi numéro 1. Être trop rapide dans vos mouvements ou le toucher de façon maladroite ne l’incitera pas davantage à se laisser aborder par vous. De façon générale, essayez de vous demander comment vous aimeriez qu’un étranger vous approche et vous touche. Le chat « fonctionne » de la même façon. Il faut lui donner le sentiment que vous attendez sa permission pour entrer en contact, et qu’il a jusqu’au bout le contrôle sur ce qui se passe et sur vous. Il y a ainsi moins de chances pour que la réponse de l’animal soit négative.

    1 ère étape : laissez-le vous sentir pour le mettre en confiance. Avec le bout de vos doigts ou votre main tendue, laissez le vous renifler. S’il n’y prête pas attention ou vous observe suspicieusement, reconsidérez votre approche. Il est peut-être préférable d’attendre un meilleur moment. Certains ne sont tout simplement pas affectueux, ils n’ont que faire de ce que peut leur apporter un humain, ou sont dominants, et à ce titre n’apprécient pas trop d’être touchés. Cependant, si le félin vient sentir votre main et y frotter les commissures de ses babines, ou son corps, il est prêt à devenir votre compagnon.

    Comportement : comment apprivoiser un chat, s'en faire accepter et aimer ?2 ème étape : touchez alors doucement sa tête avec vos doigts, en vous concentrant sur la zone qui se trouve entre et derrière les oreilles. Appliquez une faible pression, car même si la plupart aiment être grattés, ce n’est pas toujours une bonne idée de vous y essayer d’emblée. Vous pourriez malencontreusement vous exécuter avec trop de force, ou le faire trop vite, à la façon dont on procède avec un chien. Le fait de le gratter délicatement avec le bout de vos doigts évite ce risque, tant que vous le faites dans le sens du poil, c’est à dire de la tête vers la queue.

    3 ème étape : passez la paume de votre main de sa nuque vers son dos, jusqu’à la base de la queue, puis recommencez s’il se laisse faire, en appliquant une pression lente et continue mais pas trop forte. Dans le cas contraire, renoncez, cela signifie sans doute qu’il n’apprécie pas ce type de contact. S’il reste sous vos doigts et ne fait pas de mouvements vifs et saccadés avec sa queue, vous pouvez poursuivre.

    4 ème étape : si le chat est détendu, qu’il se sent à l’aise, il arrive qu’il se roule sur le dos, mais ne prenez pas cela pour une invitation au grattage. La plupart des chats détestent être touchés sous le ventre. Certains prennent cela pour les prémices d’un jeu endiablé et dégainent dents et griffes pour y prendre part. Si vous souhaitez tout de même essayer de toucher cette zone sensible, c’est à vos risques et périls.

    De façon générale, lorsque vous entendez votre animal miauler pendant que vous le caressez, mieux vaut y renoncer. S’il ronronne, méfiez-vous tout de même, l’accident n’est pas inévitable pour autant et un coup de griffe peut tout aussi bien se produire sans prévenir.

    Comportement : comment apprivoiser un chat, s'en faire accepter et aimer ?

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015