Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Pelage : qu’est-ce-qu’un furet black self ?

    Pelage : qu'est-ce-qu'un furet black self ?Chez les furets, il existe une grande variété de pelages, du sable au putoisé en passant par le champagne, mais l’un de ceux qui affichent le plus leur côté sombre est le Black self.

    Celui-ci a été créé par un éleveur allemand nommé Peter Herszghof qui souhaitait assombrir la coloration de sa lignée. Pour y parvenir, il a croisé les sujets les plus sombres, génération après génération. Il n’a pas hésité à pratiquer de nombreuses unions consanguines pour parvenir à ses fins.

    Dix à quinze générations plus tard, le Blackself était né. Son pelage est plus sombre que le zibeline, donc presque noir, comme son nom l’indique. Ce furet est cependant plus clair que le true black.

    Pelage : qu'est-ce-qu'un furet black self ?Sous la teinte visible en surface est caché un sous-poil plus clair (blanc, crème ou doré). Du blanc est visible au niveau du museau. Il porte parfois aussi un léger masque.

    Ses yeux peuvent être noirs, mais le vert et le bleu ne sont pas rares. La présence d’autres marques blanches, notamment sur la poitrine, n’est pas admise.

    Toutefois, si les croisements consanguins opérés en ont fait un animal fragile à l’époque, les éleveurs actuels semblent être parvenus à éviter ce travers. Aucune étude ne semble faire état d’un travers particulier dans ce domaine. Il n’est pas très répandu, seul un petit nombre d’éleveurs le proposant chez nous. Comptez de l’ordre de 300 euros pour l’accueillir chez vous.

    Pelage : qu'est-ce-qu'un furet black self ?

    Sources :
    http://www.angoraferret.co.uk/
    http://www.majestik.cz/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015