Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comportement : comprendre notre chat, ou le lexique chat-humain à l’usage des maîtres attentifs

    Comportement :  comprendre notre chat, ou  le lexique chat-humain à l'usage des maîtres attentifsNous n’avons parfois aucune idée de ce que notre chat essaie de nous dire ? Il existe d’ailleurs chez cet animal un mode d’expression très particulier, qui porte le nom de « miaulement silencieux ».

    Dans le livre Alice au pays des merveilles ou l’autre côté du miroir, Lewis Carroll a écrit : « C’est une habitude fort gênante qu’ont les chatons, quoi que vous leur disiez, de toujours ronronner. Si seulement ils ronronnaient uniquement pour « oui » et miaulaient pour « non », ou toute autre règle de ce genre, de sorte que l’on puisse tenir une conversation ! Mais que peut-on faire face à quelqu’un qui dit toujours la même chose ? »

    Les chats n’ont aucun mal à se comprendre entre eux. Il le font de façon très subtile, en utilisant différents moyens de communication, le langage corporel étant le principal. En fait, ils vivent dans un monde où les mots sont accessoires. Ils peuvent connaître l’humeur d’un congénère uniquement en le regardant. Ils peuvent tenir une « conversation » entière ainsi, sans émettre le moindre miaulement ou son. La posture, les mouvements de queue et la façon de se regarder en disent plus pour eux qu’un long discours. Il est même assez rare qu’ils communiquent entre eux en miaulant, en dehors des phases d’accouplement, d’élevage des petits, et de conflits.

    En revanche, lorsqu’ils s’adressent à nous, humains, ils affichent une posture particulière et se font très souvent entendre. Chaque « miaou » peut avoir une signification différente en fonction du ton, du volume, de la hauteur (aiguë ou grave), du rythme et de la prononciation. Certes, ils n’utilisent pas de mots, mais ils communiquent avec nous. Ils nous appartient de traduire leurs messages.

    Partons du principe que chacun des sons qu’ils émettent pour capter notre attention a un sens destiné à exprimer leurs besoins à un moment donné. Voici un lexique chat-humain à l’usage des maîtres attentifs.

    • Miaou : en fonction du contexte, question, demande d’attention, conversation.
    • Grondement sourd : attention! Danger ou menace perçu!
    • Miaulement mêlé de ronron : démonstration d’affection.
    • Petit bruit aigu bref : peut désigner l’affection, la recherche de l’humain, l’appel des petits par la maman chat.
    • Miaulement grave, une sorte de « Howl » mêlé de ronronnements : douleur, inconfort, stress ou peur.
    • Ronronnement : bien-être, bonheur, sécurité la plupart du temps.
    • « Howl » : tristesse, douleur, peur, stress extrême.
    • « Miaulement » silencieux : gratitude et affection. Ce dernier message est exprimé les yeux à demi fermés, les oreilles redressées, affichant une posture décontractée. La bouche est entrouverte, sans qu’aucun son son n’en sorte. C’est un grand honneur que notre chat nous fait là, à moins bien sûr, que l’animal privé de voix ne puisse s’exprimer autrement. C’est le plus grand compliment que notre matou puisse nous faire, une façon de nous remercier et de nous montrer toute l’affection qu’il ressent pour nous.

    Alors la prochaine fois que vous recevrez cet honneur particulier, soyez-en dignes et faites-lui comprendre à quel point vous l’aimez aussi.

    Comportement :  comprendre notre chat, ou  le lexique chat-humain à l'usage des maîtres attentifs

    Source : http://www.thecatsite.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015