Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Bluey, le chat qui ronronne le plus fort au monde, ou presque !

    Bluey, le chat qui ronronne le plus fort au monde, ou presque !Le ronronnement est souvent synonyme de bien-être chez le chat. Inexistant chez certains, presque inaudible chez d’autres, il est toujours particulièrement vibrant d’intensité, jusqu’à un certain point. En, effet, avec 93 décibels à son plus haut niveau, Bluey atteint des records.

    Cette chatte de 12 ans, qui vit actuellement dans un refuge, a été enregistrée à ce niveau hallucinant. Le volume sonore de son ronronnement est plus puissant que le miaulement de la plupart de ses semblables, qui se situe à 25 décibels en moyenne, au point qu’il empêche les autres animaux de dormir.

    Lorsqu’elle a été recueillie, le personnel du refuge de Cambridge a été stupéfié. Il n’avait jamais entendu un pareil prodige jusque là. Bluey lui a été confiée suite à l’admission de son maître dans un centre de soins pour personnes âgées.

    Bluey, le chat qui ronronne le plus fort au monde, ou presque !Dès son arrivée, les premières caresses ont déclenché ce qui aurait presque pu passer pour le grognement d’un chien. La moindre vue d’un être humain déclenche chez elle ce « ronron tonitruant ». Par jeu, le niveau de bruit émis par la féline a alors été mesuré grâce à une application sonomètre, dépassant les 90 décibels. A 93 décibels, elle égale le volume sonore d’un train roulant à 28 km/H.

    Bluey a beau être bruyante, elle n’en reste pas moins superbe, avec son pelage européen mi long, mais aussi douce et affectueuse. Elle est actuellement en attente d’adoption. Dans le délai, un porte-parole du Guinness Book des records a déclaré être intrigué par le phénomène et favorable à ce que ses futurs maîtres présentent la candidature de Bluey au titre de chat ayant le ronronnement le plus puissant au monde.

    Le record du monde dans ce domaine est actuellement détenu par un chat nommé Smokey, qui a été enregistré à 67,7 décibels en mars 2011. Si Bluey confirme son essai, elle se situera loin devant ce leader.

    Cependant, une mise en garde s’imposera peut-être pour les candidats à l’adoption. En effet, avec des témoignages d’affection aussi bruyants, sur une période prolongée, ces derniers pourraient s’exposer à subir une perte auditive. Les experts affirment que cela est possible entre 90 et 95 décibels. De ce point de vue, peut-être Bluey serait-elle plus indiquée pour des personnes ayant déjà perdu le sens de l’audition. Elle-même semble d’ailleurs présenter les signes d’un problème d’audition.

    Bluey, le chat qui ronronne le plus fort au monde, ou presque !

    Sources :

    http://www.bbc.com/

    http://science.jrank.org/

    http://www.dailystar.co.uk/

    http://www.dailymail.co.uk/

    http://www.cambridge-news.co.uk/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015