Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Devon Rex, un remuant lutin félin

    Le Devon Rex, un remuant lutin félinLe Devon Rex est un chat d’origine britannique. Il est né dans le Devonshire, une région située dans le Sud-Ouest de l’Angleterre.

    Cette race est le résultat d’une mutation génétique naturelle. Dans les années 1950, une dame nommée Miss Peryl Cox a vu naître d’un chat errant dont elle prenait soin un chaton à la fourrure frisée, qu’elle a recueilli et nommé Kirlee. Ce chat a par la suite été croisé avec des Cornish Rex. Mais les petits issus de cette union avaient tous les poils raides, preuve que Kirlee était porteuse d’une mutation différente de celle responsable du crantage du Cornish Rex. Les éleveurs ont alors décidé de séparer les deux lignées.

    En 1979, le Devon Rex a été reconnu comme race à part entière. Il est apparu en France dans les années 1980, provenant à l’époque surtout des États-Unis. Avec 167 naissances en 2011, la race reste confidentielle mais se porte bien : depuis 2007, les naissances sont en hausse constante. Il vit environ une quinzaine d’années et coûte entre 800 et 1000 euros.

    Le Devon Rex, un remuant lutin félinIl possède une petite tête par rapport à son corps, avec de grandes oreilles pointues, assez larges à la base. Son museau est court et surmonté de grands yeux ovales, ce qui lui a valu le surnom de « lutin ». Ce chat possède un corps fin et musclé, avec une poitrine large et une encolure fine. Ses pattes sont hautes et élancées, avec un bout fin et arrondi.

    L’une de ses principales caractéristiques est d’avoir des poils sur l’ensemble du corps, contrairement à ce que nombre de novices supposent. Le Devon Rex est en effet recouvert d’un très fin et doux pelage semblable à du duvet ou d’un pelage frisé. Il est bouclé et la densité de son poil varie suivant les parties du corps concernées. En effet, ce petit lutin en a davantage sur les parties supérieures comme le dos, la tête ou la queue, tandis que les parties inférieures telles que le ventre et la poitrine sont dotées de poils plus fins. Ses moustaches sont elles aussi frisées.

    La mue peut passer inaperçue étant donné l’aspect clairsemé de son pelage. Il pose donc moins de problèmes de réaction allergique que la plupart des chats. Toutes les couleurs de robe sont admises, y compris les variétés solid, shaded, smoke, tabby, bicolore et pointed.

    Ce félin est plein d’énergie, voleur, entêté… Jusqu’à un an, il est très remuant, fait de nombreux dégâts dans la maison, car il joue énormément. Il se situe entre le chat, le chien, le singe et Denis la Malice. Ce chat n’est réellement pas conseillé pour les personnes âgées. Il n’est également pas indiqué pour les personnes maniaques, car comme il est dit précédemment, c’est un gros destructeur. Il faut se préparer à ce qui attend son détenteur, c’est à dire un chat-chien, qui pourrait suivre son maître jusqu’au bout du monde, mais aussi manger avec lui, dormir avec lui et se percher sur son épaule. Il garde son cœur de chaton toute sa vie durant.

    Le Devon Rex, un remuant lutin félinC’est un animal très sociable, qui s’entend très bien avec les enfants. Mais il n’a qu’un seul maître et ne partage ses câlins qu’avec lui, car il est aussi dominant et possessif. Il a besoin de la présence de ses congénères car il ne supporte pas la solitude. Il peut vivre en maison ou en appartement. Toutefois, ce n’est pas un très bon chasseur. Il ressemble énormément au Siamois par son tempérament. Cependant, chaque chat a son propre caractère dû à son histoire, ce qui laisse la porte ouverte à de nombreuses surprises.

    La nourriture est une forme d’obsession pour lui. Il pourrait faire croire à son maître qu’il n’a pas mangé depuis des semaines. Tout lui plaît, qu’il s’agisse de viande, de frites et même de raisin ou d’olives. Il faut donc surveiller son alimentation pour lui épargner le surpoids.

    Il est sujet à une maladie génétique appelée la « spasticité » qui est dûe à la forte consanguinité des premiers Devon et apparentée aux myopathies humaines. Cette maladie entraîne la mort du chaton vers l’âge de 3 mois, mais les symptômes apparaissent avant le sevrage. Il faut savoir que même si votre chat n’est pas malade, il peut être porteur sain et transmettre le gène. Si vous souhaitez le faire se reproduire, renseignez-vous auprès de l’éleveur sur la probabilité qu’il a d’être porteur du gène. Un taux supérieur à 15% doit contre-indiquer la reproduction.

    Cependant, il y a d’autres choses auxquelles faire attention. Son poil très court, implique de garder bien au chaud votre Devon Rex. Il faut également nettoyer régulièrement ses yeux et ses oreilles, riches en sécrétions. De plus, il a une grande sensibilité digestive. Il est donc préférable de le nourrir avec des croquettes haut de gamme, qui limitent le risque de diarrhée et de boulimie.

    Le Devon Rex, un remuant lutin félin

    Sources :

    http://www.cfainc.org/

    http://en.wikipedia.org/

    http://www.catster.com/

    http://bigcatsonline.com/

    http://purrfectcatbreeds.com/

    http://www.catsofaustralia.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015