Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    février 2015
    L M M J V S D
    « Jan   Mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  

    Alimentation : les chats sont-ils difficiles ? Pourquoi ?

    Alimentation : les chats sont-ils difficiles ? Pourquoi ?Nombre de maîtres se plaignent des exigences de leurs chats sur le plan alimentaire. Ces derniers refusent tels aliments et en préfèrent d’autres, lorsqu’ils n’acceptent pas exclusivement d’en consommer un seul qui est hors de prix. Pourquoi les chats sont-ils aussi difficiles ? Ont-ils réellement des préférences alimentaires ?

    Certains paramètres sont physiologiques. Nous avions vu que leurs papilles gustatives ne leur permettaient pas de sentir la saveur sucrée des aliments, contrairement aux autres mammifères. Reconnaître les composés sucrés, y compris les édulcorants artificiels, n’est possible qu’avec un récepteur produit par deux gènes. Or, l’un des deux n’est pas fonctionnel chez nos félins, ce qui les prive de cette capacité et en fait des carnivores stricts.

    Alimentation : les chats sont-ils difficiles ? Pourquoi ?D’autres sont individuels et remontent aux origines de leur vie, lorsqu’ils ne sont encore que des chatons. Ils sont encore dépendants du lait que leur mère leur apporte et cela va jouer un rôle primordial dans la détermination de leurs goûts en matière de nourriture. En effet, tout ce que la chatte absorbe a une influence directe sur leur perception des saveurs, ainsi que les premiers aliments solides qu’ils vont consommer par la suite durant le sevrage. Il est donc essentiel de varier les aliments durant cette première phase, y compris en leur faisant découvrir des textures humides et sèches. La vie peut leur réserver des surprises par la suite et la gestion de leur alimentation peut s’en trouver facilitée.

    De plus, les félins mangent mieux lorsqu’ils sont détendus et leur nature de chasseurs solitaires fait qu’ils ont souvent tendance à prendre leur temps pour le faire. Chez certains individus, le repas sera plus agréable lorsque le maître est à la maison, parfois avec un bonus en caresses, tandis que chez d’autres, un repas à l’abri des regards est plus apprécié. Il faut s’attacher à identifier les conditions qui se prêtent le mieux à la détente pour que nos compagnons soient relaxés.

    L’arôme est autre facteur d’importance, ce qui explique la préférence fréquente pour les conserves face aux croquettes. Il en va de même pour la température, les aliments tout droits sortis du réfrigérateur remportant toujours un succès mitigé, parce-que le froid procure une sensation désagréable et étouffe les saveurs.

    Il n’est donc pas étonnant que les chats semblent aussi difficiles à l’heure des repas. Mais ils le sont surtout parce-que les stimulations apportées dès leur naissance dans ce domaine sont souvent insuffisantes, que nous ne savons pas leur procurer un espace propice à la détente pour se nourrir ou que quelque chose nous échappe dans l’interprétation de leurs besoins et de leurs préférences en la matière. Oui, ils font la fine bouche, ils l’assument et c’est à nous de suivre.

    Alimentation : les chats sont-ils difficiles ? Pourquoi ?

    Sources :

    http://www.waltham.com/

    http://www.petmd.com/

    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015