Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Législation : les perroquets mis à l’index en captivité

    Législation : les perroquets mis à l’index en captivitéLa population des perroquets augmente régulièrement en captivité depuis une dizaine d’années. Entre le désir de l’Homme de se rapprocher de la nature et celui d’avoir à la maison un compagnon du célèbre « Blu » du « Rio » de Disney, le succès de ces oiseaux est grandissant. Mais force est de constater que les heureux maîtres d’un jour se décident souvent sous le coup de l’impulsion pour abandonner ensuite leur protégé, sans compter que cet engouement encourage de façon croissante les dérives telles que le trafic d’animaux sauvages ou les élevages clandestins.

    Fortes de ce constat, les Autorités européennes ont donc décidé d’agir de façon significative, en revoyant à la hausse les exigences de la maintenance des psittacidés en captivité et les aptitudes à attendre de leur maître.

    C’est ainsi qu’un projet de loi a été rédigé au cours des derniers mois. Les grandes lignes sont à présent connues et si les protecteurs de la faune s’en réjouissent, les propriétaires de perroquets, eux, risquent fort de faire la grimace.

    Législation : les perroquets mis à l’index en captivitéDe nombreuses espèces jusque là vendues librement risquent ainsi de changer de traitement. Ces mesures concernent pour le moment la plupart des pays d’Europe, à l’exception de la Pologne et de la Roumanie. Si le projet est adopté, pour détenir une ou deux Conures, une volière de 3 X 2 X 2 m sera indispensable. S’il s’agit d’un gris du Gabon, une Amazone ou un Cacatoès rosalbin, une volière de 6 X 3 X 2 m sera nécessaire. Enfin, pour certaines grandes espèces comme le Ara ararauna, le Ara macao ou le Ara chloroptère, un espace de 9 X 3 X 2 m sera de mise et un quota national instauré, de façon à limiter la population de ces espèces non indigènes sur le territoire, les zoos et parcs animaliers n’arrivant plus à faire face aux abandons et replacement des oiseaux dont le maître ne veut plus ou décède.

    Mais le changement ne s’arrête pas là, et c’est là où le bât blesse. En effet, outre l’autorisation préfectorale de détention et le certificat de Capacité qui existent déjà, un certificat d’aptitude à la détention devra être passé par toute personne désireuse d’acquérir l’une de ces espèces. Cela devrait concerner les prétendants actuels à l’adoption d’une part, mais aussi de façon rétroactive les personnes ayant adopté ce type d’oiseau depuis 2010. Les contrevenants faisant la sourde oreille devront quant à eux se mettre en règle et pourront s’exposer à payer une amende allant de 90 euros à 500 euros ou se voir purement et simplement confisquer leur compagnon.

    Après des années de laxisme, le Législateur a décidé de jeter un pavé dans la mare. Les perroquets sont des animaux sauvages, non des animaux domestiques comme les chiens et chats, et le projet de loi prévoit de les protéger en tant que tels. Le vote aura lieu le jeudi 14 mai prochain. Nous connaîtrons alors l’ensemble des dispositions prévues et saurons à quelle sauce nos oiseaux seront mangés.

    Ce sujet vous a plu ? Il s’agissait d’un poisson d’avril imaginé de toutes pièces par l’équipe d’animOgen cette année. Rassurez-vous, vous n’aurez pas à envisager des travaux d’agrandissement dans la volière de vos oiseaux cette année, ni même à passer de CAD (Certificat d’Aptitude à la Détention), même si ce dernier n’est pas forcément une mauvaise idée. Cette idée folle a germé dans le cerveau fertile d’isalid, modératrice sur animOgen, avant d’être affinée par Christine, notre rédactrice en chef. Il ne restait plus qu’à formaliser le tout, et un joli poisson voyait le jour. Nous espérons que cette farce vous a donné du grain à moudre, et vous donnons rendez-vous l’année prochaine, pour de nouvelles surprises.

    Législation : les perroquets mis à l’index en captivité

    Sources :

    isalid

    Christine

    angelk

     http://parrotfacts.net/

    http://scooponpets.com/

    http://www.weld-mesh.com/

    http://www.legifrance.gouv.fr/

    http://angelarizza.deviantart.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015