Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    février 2015
    L M M J V S D
    « Jan   Mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  

    Les Conures à joues vertes (Pyrrhura molinae) vivent-elles mieux à deux ?

    Les Conures à joues vertes (Pyrrhura molinae) vivent-elles mieux à deux ?Les Conures à joues vertes (Pyrrhura molinae) apprécient généralement de vivre à deux. Mais le fait de réunir deux individus de la même espèce peut donner lieu à différents scénarios, que nous allons visiter ensemble. Le fait d’accueillir un compagnon pour un perroquet fonctionne parfois au point de former un couple, se limiter à une profonde amitié ou conduire à des conflits.

    Lorsqu’une bonne entente ou des liens plus étroits se développent, si tout va bien, les oiseaux se tiennent compagnie et n’ont pas besoin que vous leur accordiez autant d’attention que du temps où vous n’en aviez qu’un. Ils se montrent tout aussi familiers avec vous qu’auparavant, contrairement à certaines idées préconçues qui prétendent le contraire.

    Les Conures à joues vertes (Pyrrhura molinae) vivent-elles mieux à deux ?Mais ce qui se produit fréquemment est que l’humain se décharge de sa responsabilité de « joyeux animateur » sur eux, estimant qu’ils n’ont plus besoin du tout de sa présence. Cela finit souvent par les rendre craintifs, méfiants et donc potentiellement agressifs, car ils apprennent à ne plus avoir besoin des humains, se suffire à eux mêmes, car ils n’ont plus d’interaction avec leur propriétaire en dehors du remplissage de leurs gamelles et du nettoyage de leur cage.

    Il est aussi possible que les deux perroquets se détestent. Le premier peut se montrer jaloux du nouvel arrivant voire agressif envers lui. Vous ne pouvez alors les maintenir réunis dans une même cage ou les lâcher simultanément dans une même pièce. Cela implique alors de leur accorder deux fois plus de temps qu’auparavant. Il s’agit d’une aubaine pour les détenteurs désireux d’entretenir des liens étroits avec leurs Conures, mais d’une punition pour les autres.

    Le troisième cas de figure se produit lorsque les deux oiseaux ne sont pas maintenus dans une même cage mais s’entendent tout de même très bien. Ils sortent alors sans encombre pour profiter d’un brin de liberté durant la journée, jouent ensemble, interagissent avec vous, mais ont encore plus besoin de votre présence que votre premier psittacidé par le passé. Chacun réclame votre attention individuellement pour jouer avec vous, se faire câliner, et le temps passé aux côtés de tout ce petit monde se démultiplie.

    Enfin, l’autre option possible est que vos deux Conures s’entendent si bien, qu’elles n’aient ni envie, ni besoin de votre attention. Certes, vos oiseaux ne seront plus alors à proprement parler des animaux de compagnie, mais ils demeureront tout de même passionnants à observer. Peut-être même alors aurez-vous le plaisir, s’il s’agit d’un couple, d’accueillir des bébés.

    Les Conures à joues vertes (Pyrrhura molinae) vivent-elles mieux à deux ?Vous pouvez influencer cette loterie des comportements en veillant à rester présent dans les échanges des vos pensionnaires. Soyez également attentif à toute réaction agressive pouvant indiquer de la jalousie. Lorsque les juvéniles ont eu des contacts fréquents avec leurs congénères ou d’autres espèces durant le sevrage, ils s’habituent plus aisément à la présence d’un oiseau inconnu. Dans le cas contraire, leur peur se trouve accrue lors du premier contact, surtout s’ils se trouvent enfermés dans la même cage.

    Enfin, ne placez pas directement le nouveau venu dans la même cage que son compagnon désigné, car entre le stress du trajet, la découverte d’un nouvel environnement et celle d’une créature dont il ignore tout, les réactions sont souvent imprévisibles. Installez-les dans des cages séparées mais placées côte à côte, puis observez leurs réactions. S’ils sont indifférents ou semblent montrer un intérêt amical, vous pouvez envisager les présentations en ouvrant les deux cages. Restez présent et ne laissez jamais une situation dégénérer, observez sans vous imposer au début, c’est ainsi que chacun apprendra à découvrir l’autre, vous y compris.

    Les Conures à joues vertes (Pyrrhura molinae) vivent-elles mieux à deux ?

    Sources :

    http://www.feathert.com/

    http://gcch.tripod.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015