Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Ara chloroptère, ou Ara chloropterus

    Le Ara chloroptère, ou Ara chloropterusLe Ara chloroptère, ou Ara chloropterus, est originaire d’Amérique du Sud. Il mesure entre 66 et 99 cm pour une envergure d’1,04 à 1,25 m et un poids de 1250 à 1700 g.

    Sa tête, ses épaules et le dessous de son corps d’un rouge intense. De fines zébrures de la même couleur traversent la peau blanche de ses joues et du contour de ses yeux. Sa mandibule supérieure est presque blanche avec un triangle noir à la base. Celle du bas est quant à elle complètement noire. Les plumes de couverture sont généralement vertes. Les nuances diffèrent selon les sujets. Ses rémiges et une grande partie des plumes de sa queue sont bleues. Le dessous de ses plumes est rouge.

    Le Ara chloroptère, ou Ara chloropterusCet oiseau, que l’on surnomme le « gentil géant », est particulièrement apprécié comme animal de compagnie pour ses belles couleurs, son intelligence et sa grande capacité d’apprentissage. De par sa taille imposante et son large bec, il peut aisément dominer la situation, d’où l’importance pour son maître de lui poser des limites dès le plus jeune âge.

    Très interactif avec l’humain, il n’est disponible en élevage que depuis quelques années. Les petits capturés à l’état sauvage étaient difficiles à élever et la demande de jeunes nés en captivité a très longtemps dépassé l’offre. Il est le plus intelligent des grands aras et possède une grande faculté d’apprendre rapidement. Ce perroquet apprécie énormément la vie en communauté ainsi les échanges qu’il peut avoir avec son maître.

    C’est un oiseau beaucoup plus grand que le Ara ararauna ou le Ara macao. Avec le Ara de Buffon et le Ara Hyacinthe, il fait partie des plus grandes variétés de psittacidés. Il est préférable de lui proposer des jouets solides et de grande taille pour satisfaire sa grande curiosité, mais aussi répondre à son besoin de gruger et de détruire. Il ne faut pas lésiner sur la quantité de jouets, car vous l’aurez compris, il en « consomme » énormément. C’est là le nerf de la guerre avec un pareil compagnon, un budget conséquent qu’il faut également prendre en compte avant d’envisager son adoption.

    Le Ara chloroptère, ou Ara chloropterus

    Sa nature espiègle peut lui causer des problèmes, surtout lorsqu’il pousse le goût de l’exploration à l’extrême. Ce n’est pas un grand parleur, même s’il peut apprendre quelques mots.

    Le Ara chloroptère s’unit pour la vie à son ou sa partenaire. A l’état sauvage, la femelle pond deux ou trois œufs dans un tronc d’arbre creux, puis les couve pendant 28 jours. Les petits quittent le nid 90 jours après leur naissance.

    Ce psittacidé a une croissance lente, puisqu’il atteint la maturité sexuelle entre 4 et 5 ans. Cela s’explique en grande partie par le fait qu’il puisse vivre jusqu’à 80 ans, et parfois même au-delà. Son alimentation doit être variée, avec comme base un mélange de graines pour Ara, complété par des fruits et légumes frais.

    L’espèce est classée en appendice II par la CITES et il faut être titulaire d’une autorisation préfectorale de détention pour l’accueillir.

    Le Ara chloroptère, ou Ara chloropterus

    Sources :

    http://www.allmacaws.com/

    http://www.avianweb.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015