Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Le silure de verre, ou Kryptopterus bicirrhis

Le silure de verre, ou Kryptoterus bicirrhisLe silure de verre (Kryptopterus bicirrhis) est un poisson d’eau douce totalement atypique. Ce familier de la région de Java, Sumatra et Bornéo présente la caractéristique unique de laisser voir à travers son corps transparent comme le verre.

Ce Siluridae mesure 10 à 15 cm. Son corps incolore et longiligne permet devoir tous ses organes ainsi que son squelette. Sa bouche est pourvue de deux longs barbillons dirigés vers le haut.

Une eau à faible courant chauffée entre 24 et 26 °C avec un pH de 6,5 à 7 est indispensable. Le bac doit avoir un volume de 150 litres au moins, être faiblement éclairé et densément planté. Des roches et des racines lui procurent des abris supplémentaires.

Le silure de verre, ou Kryptoterus bicirrhisCe poisson s’anime de l’aube au crépuscule à la surface et en pleine eau. Un groupe de six individus au moins doit impérativement être formé pour le sécuriser et lui permettre de survivre. A défaut, le stress dans lequel il se trouve plongé peut aller jusqu’à le faire cesser de s’alimenter. Il se nourrit de vers de vase, petites crevettes, végétaux. Son acclimatation est plus facile s’il reçoit des proies vivantes ou surgelées, au moins durant les premiers mois. Il peut ensuite recevoir également des aliments en flocons.

Sa reproduction est aussi délicate que rare en captivité. A l‘heure actuelle, aucun conseil fiable n’est encore disponible dans ce domaine. Il semble que les œufs soient pondus puis éparpillés.

C’est un animal pacifique et timide qui convient à un bac communautaire peuplé d’espèces calmes mais demeure difficile à maintenir. Il est très sensible aux infections bactériennes. Contrairement au silure de verre commun (Kryptopterus Minor), plus petit (8 cm) et souvent commercialisé sous le même nom, il est trop délicat pour être soumis à une coloration artificielle étant donné sa sensibilité aux substances chimiques.

Le silure de verre, ou Kryptoterus bicirrhis

Sources :

http://lifeuwater.blogspot.fr/

http://www.liveaquaria.com/

http://www.fishchannel.com/

http://www.practicalfishkeeping.co.uk/

2 réponses à Le silure de verre, ou Kryptopterus bicirrhis

  • angelk dit :

    Sa cape d’invisibilité lui permet de compenser cela en fait. Il n’est pas de taille à lutter contre le moindre prédateur, aussi préfère-t-il vivre en groupe, sa transparence l’aidant à se fondre dans le décor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015