Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Alimentation : les besoins nutritionnels des perroquets

    Alimentation : les besoins nutritionnels des perroquetsA l’état sauvage, les psittacidés passent le plus clair de leur temps à explorer leur environnement, à la recherche d’une nourriture variée parfois difficile à obtenir. Cette activité leur permet de se nourrir, mais aussi de stimuler leur intelligence, à travers la découverte de nouvelles saveurs. En captivité, le régime alimentaire d’un perroquet revêt donc une importance capitale, outre le bonheur et le bien-être.

    En effet, dans la nature, ils devront trouver des sources d’alimentation différentes selon les saisons, les moyens d’y accéder (trouver un fruit mûr, ouvrir une noix,etc.) Lorsqu’ils vivent avec nous, au contraire, tout leur est accessible sans effort. Les fruits et légumes sont découpés et servis dans un plat, tandis que les graines sont triées et quantifiées pour eux. Aussi devons-nous les stimuler par une alimentation variée, de sorte que leurs sens soient éveillés. Nous ne devons pas oublier que les graines ne sont pas le seul aliment dont ils ont besoin.

    Alimentation : les besoins nutritionnels des perroquetsSelon les espèces et leur pays d’origine, les apports nécessaires diffèrent. Il est normal que l’oiseau jette une partie de sa nourriture lorsqu’il se nourrit, y compris les déchets, même si la chose peut être dérangeante dans une maison. En effet, dans la nature, cela participe à la reforestation et à l’alimentation des espèces terrestres, et en captivité, on va même jusqu’à considérer qu’un perroquet qui sème la pagaille autour de lui est dit « heureux ».

    Pour lui procurer un régime alimentaire adapté, complet et équilibré, il faut inclure des protéines, des vitamines A, des fruits et légumes, des graines entières et des glucides. Les œufs durs contiennent des protéines, de même que le riz brun, le maïs, les noix, et de nombreux haricots cuits. Les vers de farine et larves vendus dans le commerce sont également une source de protéines importante pour certains oiseaux.

    Alimentation : les besoins nutritionnels des perroquetsCependant, ces aliments étant également riches en matières grasses, ils doivent être donnés en petite quantité. Les extrudés sont d’ailleurs une bonne alternative, surtout pour les oiseaux ayant tendance à l’embonpoint, comme les amazones et les cacatoès. Ceux-ci doivent néanmoins aussi être complétés par de la nourriture fraîche.

    La vitamine A intervient dans la vue, la peau, la formation des plumes, et la lutte contre les infections. Les légumes verts (épinards, brocolis, cresson, poivron vert, etc.) et les légumes jaunes à orangés (patates douces, carottes, etc.) en contiennent énormément, de même que certains fruits (pêche, abricot, cantaloup, papaye, etc.).

    D’autres encore, sont pauvres en vitamine A, mais ont un intérêt tout autre, à ne pas négliger, en dehors de leurs apports nutritionnels: l’intérêt psychologique. Les bananes, germes de haricot, choux-fleurs, raisins et petits pois en gousse en font partie.

    Les graines entières peuvent se présenter sous différentes formes (bloc de graines, céréales non sucrées, etc.) et les glucides sont apportés par les fruits, pâtes complètes, céréales, son, maïs, haricots, et petits pois.

    Les perroquets ne digèrent pas les produits laitiers, mais les noix et les graines, si elles sont données à petites doses, leur fournissent les graisses nécessaires.

    Alimentation : les besoins nutritionnels des perroquets

    Source : http://www.petparrots101.com/

     

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015