Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
décembre 2016
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Le Roselin familier, Roselin du Mexique ou Bouvreuil du Mexique ou Capodarque (Haemorhous mexicanus)

Le Roselin familier ou Roselin du Mexique, Bouvreuil du Mexique ou Capodarque (Haemorhous mexicanus)Le Roselin familier ou Roselin du Mexique, Bouvreuil du Mexique ou Capodarque (Haemorhous mexicanus) est un Fringillidae nord-américain qui portait autrefois le nom scientifique de « Carpodacus mexicanus ».

On le rencontre dans les zones agricoles, urbaines et suburbaines, le désert et les forêts de conifères au Sud du Canada, au Nord de la Floride et au Sud du Mexique.

Il mesure environ 14 cm de long pour un poids de 19 à 22 g, le mâle étant plus grand que sa compagne d’environ 1,3 cm. Sa tête, sa nuque et sa poitrine sont rouges à oranges ou dans des cas plus rares, jaunes. La couronne, l’arrière de la tête et le dos sont bruns rayés de marron foncé. Sa queue de 6,5 cm est carrée à son extrémité et de couleur brune. Le dessous du corps et de la queue sont blancs et largement striés de brun. Les yeux de cet oiseau sont noirs et son petit bec conique de couleur corne. Ses pattes sont marron foncé. Le plumage de la femelle est quant à lui crème et strié de marron sous le corps, avec la tête et le dos marron foncé.

Le Roselin familier ou Roselin du Mexique, Bouvreuil du Mexique ou Capodarque (Haemorhous mexicanus)A l’état sauvage, cet oiseau grégaire aime vivre au sein de colonies pouvant compter jusqu’à une centaine d’individus. La hiérarchie établie place les femelles au-dessus des mâles. Il aime évoluer sur le sol, mais aussi se percher dans les arbres. Lorsque le groupe descend à terre pour se nourrir, quelques individus surveillent les alentours afin de donner l’alerte en cas de menace.

Cette espèce étant plutôt nerveuse par nature et très vive dans ses déplacements, elle ne saurait tolérer d’avoir les ailes taillées. Aussi, une volière d’1,5 X 0,7 X 2 m au moins est-elle également beaucoup plus indiquée qu’une cage. L’alimentation dicte la coloration du plumage du mâle, puisque c’est un dérivé de caroténoïde en période de mue.

Le Roselin du Mexique n’est pas territorial durant la saison de la reproduction, qui s’étale entre mars et août. Il peut parfaitement s’intégrer dans une volière communautaire auprès d’autres espèces pacifiques. Les couples se forment en hiver et l’inclinaison de la femelle va vers le mâle le plus rouge, car cela gage qu’il soit capable de trouver assez de nourriture pour nourrir sa nichée. Dans son habitat naturel, il niche dans les buissons, les cavités naturelles ou les arbres. En captivité, fibres de noix de coco et brindilles brunes sont particulièrement appréciées pour la construction du nid par la femelle.

La femelle pond un œuf (bleu pâle et ponctué de brun) par jour, généralement à concurrence de 3 à 6, avant de commencer à couver. L’incubation réclame 12 à 17 jours. Une fois les oisillons venus au monde, la femelle les nourrit seule durant les premiers jours, puis le père vient l’assister. Les petits quittent le nid 12 à 19 jours plus tard.

Le Roselin familier ou Roselin du Mexique, Bouvreuil du Mexique ou Capodarque (Haemorhous mexicanus)Le Roselin familier ou Roselin du Mexique, Bouvreuil du Mexique ou Capodarque (Haemorhous mexicanus)

L’identification doit être faite au sixième jour avec une bague de 2,9 mm de diamètre. Il est cependant préférable d’employer des bagues de 3,2 mm si les parents tentent de les retirer du nid lorsqu’ils le nettoie et font régulièrement chuter les oisillons. Le mâle continue à nourrir sa progéniture durant environ 15 jours supplémentaires (parfois davantage), tandis que la femelle entame l’édification d’un nouveau nid, qui accueillera la prochaine ponte. Elle pourra ainsi produire jusqu’à 6 nichées par an. Les jeunes seront sexuellement matures dès le printemps suivant.

Il est végétarien. Son régime alimentaire inclue des graines pour petits oiseaux exotiques, millet, bourgeons et fruits. Abricots, cerises, pêches, poires, fraises, mûres et figues sont ses mets favoris. Fait singulier, les petits sont exclusivement nourris avec des végétaux, ce qui est très rare chez les oiseaux. Le Roselin du Mexique le plus âgé répertorié a vécu au moins 11 ans et 7 mois. Il s’agissait d’une femelle capturée, identifiée puis relâchée dans la nature.

Le Roselin familier ou Roselin du Mexique, Bouvreuil du Mexique ou Capodarque (Haemorhous mexicanus)

Sources :

http://bend.wbu.com/

http://stevecreek.com/

http://fineartamerica.com/

http://animaldiversity.org/

Online bird guide, bird ID help, life history, bird sounds from Cornell

http://www.oiseaux-birds.com/

http://www.suggest-keywords.com/

https://gardenwalkgardentalk.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015