Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Santé : les maladies de la peau chez le chat (1ère partie)

    Santé : les maladies de la peau chez le chat (1ère partie)Chez le chat, différentes affections cutanées peuvent survenir. Il peut s’agir de parasites, d’allergies ou d’infections.

    En règle générale, les jeunes chats peuvent souffrir d’infections héritées de leurs parents. Pour ceux d’âge moyen, il peut s’agir d’une allergie ou d’un problème hormonal. Chez les plus vieux, cela peut s’expliquer par une tumeur cancéreuse ou bénigne.

    Allergie aux puces, ou DHPP (Dermatite par Hypersensibilité aux Piqûres de Puces) : parfois difficile à identifier, surtout lorsqu’aucune trace de ce parasite n’est décelée sur l’animal ou son maître. La priorité est de traiter l’animal et son environnement contre les puces. Certains produits à action rapide sont employé dans ce cas là.

    Allergie alimentaire : certaines substances alimentaires ne sont pas tolérées par les chats. Les démangeaisons occasionnées sont aggravées par le grattage et le léchage que s’inflige le félin pour tenter de se soulager. Très souvent la peau finit par être à vif et complètement à nu. Dans ce cas, seul un traitement basé sur un régime hypoallergénique peut résoudre le problème.

    Santé : les maladies de la peau chez le chat (1ère partie)Dermatite atopique : répandue, mais n’est diagnostiquée qu’après avoir étudié toutes les autres possibilités, pour ne pas passer à côté d’un autre symptôme. En effet, l’animal pourrait alors être traité pour la mauvaise maladie et par voie de conséquence développer des affections secondaires. Elle se caractérise par un érythème (inflammation cutanée) et des démangeaisons. Cela peut aussi affecter les conduits auditifs, le dessous du corps et les pattes. Pour établir un diagnostic avec certitude, une fois les autres hypothèses écartées, on réalise en général un test d’allergie. C’est une maladie incurable. L’objectif du traitement est surtout de rendre les démangeaisons supportables.

    Urticaire : ce trouble résulte d’une hypersensibilité immédiate à des stimuli immunologiques ou pas (vaccins, médicaments, morsures et piqûres d’insectes, aliments, etc.) provoquant d’intenses démangeaisons.

    Acné : les chats sont concernés, aussi étonnant que cela paraisse. L’origine est soit un dérèglement des glandes sébacées, une allergie d’origine alimentaire ou le stress. L’usage régulier d’une gamelle en plastique n’y est quelquefois pas étrangère. L’acné féline génère parfois pustules, inflammations et douleurs.

    Santé : les maladies de la peau chez le chat (1ère partie)

    Sources :

    http://bestofpicture.com/

    https://www.researchgate.net/

    http://www.cat-health-guide.org/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015