Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    L’Hovawart, un compagnon loyal et dévoué (origines, caractère, éducation)

    L'Hovawart, un compagnon loyal et dévoué (origines, caractère, éducation)L’Hovawart doit son nom au mot allemand « hofewart » , qui signifie « gardien de la cour » et désignait le gardien de la ferme allemande au XIII ème siècle. Ses ancêtres seraient probablement les dogues asiatiques.

    A l’origine, les barons germaniques le considéraient comme un chien de surveillance fiable et un excellent gardien de troupeau, de château et de ferme. Avec le temps, la race a été abandonnée pour renaître vers 1920, grâce aux efforts du zoologiste K. Konig. Elle a alors été remaniée par le biais de croisements avec certains bergers allemands, Leonbergs et Terre-Neuve. La race a été reconnue en 1936 et déclarée d’utilité par la FCI en 1964. L’Hovawart est surtout répandu en Allemagne et dans les pays scandinaves.

    Il est imposant sans être lourd et de taille moyenne, puisque le mâle mesure 63 à 70 cm pour 35 à 45 kg, la femelle 58 à 65 cm pour 28 à 35 kg. Ses oreilles retombent sur les côtés de sa tête.

    L'Hovawart, un compagnon loyal et dévoué (origines, caractère, éducation)Trois robes sont admises par le standard : blond, noir, noir et feu. Sa fourrure mi-longue et légèrement ondulée n’est pas dotée d’un sous-poil très dense, aussi n’exige-t-elle pas beaucoup d’entretien en dehors des périodes de mue.

    C’est un chien résistant, énergique, vigoureux, qui adore nager, courir et sauter. Intrépide, observateur et agile, il n’est pas nerveux pour autant. Il a un excellent flair. Il se montre très vigilant face aux étrangers, mais son agressivité est toujours justifiée. Vif d’esprit et curieux, il a au minimum besoin d’un jardin pour être heureux. Cette race est polyvalente. Sa douceur, son calme et son affection envers son maître la rendent remarquable.

    Son éducation devra se faire en douceur mais avec fermeté. Son aboiement est puissant, mais il se fait rare. Il n’est mature qu’à partir de deux ans. Il est utilisé en tant que chien de troupeau, sauveteur suite aux avalanches, pisteur spécialisé pour la drogue, guide d’aveugle, chien de garde et de compagnie.

    L’avis de Boubou : j’ai eu la chance d ‘en éduquer deux, dont Emmy, que je suis actuellement. Ce sont des chiens qui ont du caractère, sans toutefois trop d’exagération. Avec eux, il faut être d’un calme olympien et savoir se montrer patient. Ils ont besoin d’un maître qui sache user d’autorité sans énervement. L’Hovawart apprend lentement mais les acquis restent ancrés en lui. C’est l’un de mes coups de cœur. Je pense qu’un jour j’en adopterai un moi-même car c’est une race que j’affectionne .

    L'Hovawart, un compagnon loyal et dévoué (origines, caractère, éducation)

    Sources :

    http://petmapz.com/

    Encyclopédie du chien

    http://www.doglib.com/

    http://www.canisite.com/

    http://www.breedia.com/

    http://www.noahsdogs.com/

    http://www.ihf-hovawart.org/

    http://www.hovawart.org.uk/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015