Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    juillet 2015
    L M M J V S D
    « Juin   Sep »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  

    Comportement : la relation avec leur maître nuit-elle aux facultés de nos chiens ?

    Comportement : la relation avec leur maître nuit-elle aux facultés de nos chiens ?Vivre avec un chien n’est pas une chose anodine. Cette interaction interfère dans les habitudes du maître, mais joue aussi un rôle important dans le caractère et la façon de réagir de l’animal.

    Une étude a été menée à ce propos et le 28 avril 2015, ses résultats ont été publiés. Ces observations se sont attachées à étudier les effets du type de relation choisi.

    Certains maîtres considèrent avant tout en leur chien un compagnon, d’autres une aide dans leur travail. Le jeu social et la dépendance sociale semblent se trouver au cœur du problème. En effet, les sujets considérés comme des compagnons sont socialement dépendants. Ils sont également moins performants lorsqu’il s’agit de résoudre un problème, car ils tendent à chercher les encouragements et la validation du bien fondé de leur action pour se lancer.

    Cela semble lié à la vision anthropomorphique que leur maître a d’eux. En définitive, lorsqu’un chien est incapable de venir à bout d’une tâche, cela ne met pas nécessairement en cause ses facultés intellectuelles. Il semble que la place qu’il occupe au sein de sa famille humaine soit le principal facteur responsable de cette situation.

    Comportement : la relation avec leur maître nuit-elle aux facultés de nos chiens ?Selon les scientifiques, plus les liens tissés avec les humains sont forts, moins un chien est capable d’atteindre l’objectif qui lui est fixé. Cela complique considérablement la résolution des problèmes de comportement canins, puisqu’il faut avant tout comprendre la nature de la relation entre chien et maître, puis déterminer le degré d’attachement qui les unit.

    Si nos chiens ont des problèmes, peut-être en sommes-nous finalement les seuls responsables. En nous attachant leurs faveurs, nous bridons leurs capacités cognitives, leurs aptitudes naturelles et leur autonomie.

    Cela explique pourquoi un chien destiné à gérer un troupeau se débrouille mieux en toutes circonstances qu’un chien de compagnie, habitué à suivre son maître et tout attendre de lui.

    Comportement : la relation avec leur maître nuit-elle aux facultés de nos chiens ?

    Sources :

    http://www.tandfonline.com/

    http://www.huffingtonpost.com/

    http://www.baileysskinrescue.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015