Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Les serpents, guerriers aux multiples facettes dans l’Antiquité…

    Les serpents, guerriers aux multiples facettes dans l'Antiquité...Nous pensions tout connaître des mœurs de nos ancêtres grecs de l’Antiquité durant les combats, or le zoologiste et paléontologue Gianni Insacco et son groupe de chercheurs viennent de démontrer le contraire en Italie, suite à la découverte de boas des sables en Sicile.

    Ces animaux non indigènes étaient réputés pour être utilisés lors de rites religieux et rites guerriers. Lorsque la bataille se tenait sur l’eau, les combattants devaient mettre toutes les armes de leur côté pour tenter de remporter la victoire. Des armes de jet insolites étaient donc régulièrement utilisées.

    L’une d’entre elles, chez les Grecs, était le jet de serpents. Ces derniers avaient recours à de petits reptiles de taille modeste (entre  20 et 50 cm), qu’ils projetaient au début du combat. Le fait est qu’ils produisaient leur effet à l’atterrissage.

    Les serpents, guerriers aux multiples facettes dans l'Antiquité...Des vipères étaient le plus souvent employées, mais elles ne présentaient en réalité, aucun danger réel, car leur venin était préalablement retiré, en partie pour faciliter leur manipulation sans danger. Cette substance toxique était conservée pour enduire la pointe des flèches, comme l’avait fait Héraclès dans la mythologie pour combattre l’hydre, ne laissant que de faibles chances de survie aux adversaires. Il s’agissait d’une arme bactériologique avant l’heure.

    Des cocktails mortels étaient parfois composés, mélangeant la toxine de plusieurs espèces pour s’assurer que l’issue soit inévitable. Des serpents constricteurs étaient également employés, comme le Calabria reinhardtii, le Charina, l’Eryx Jaculus (Boa des sables) ou le Lichanura étaient également employés.

    L’effet de surprise, allié à la peur suscitée chez l’ennemi, permettait de troubler les membres de l’équipage, un mouvement de panique procurant un avantage certain aux Grecs lors d’une bataille navale.

    Les serpents, guerriers aux multiples facettes dans l'Antiquité...

    Sources :

    http://bib.ge/

    http://sciencepost.fr/

    http://en.protothema.gr/

    http://colindonihue.com/

    http://www.reptilesofaz.org/

    https://www.researchgate.net/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015