Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le « 100 pas » , serpent corail bleu de Malaisie (Calliophis bivirgata)

    Le "100 pas" ,  serpent corail bleu de Malaisie (Calliophis bivirgata)Le serpent corail bleu de Malaisie (Calliophis bivirgata) est un Elapidé d’1,40 à 1,80 m au venin mortel. Cela lui confère le privilège de compter parmi les reptiles les plus dangereux au monde.

    Sa silhouette est longiligne. Sa tête plate, son ventre et sa queue rouge orangé alliés à son dos d’un bleu nuit presque noir, en font une espèce facile à identifier. Suivant son origine, il est pourvu ou pas d’une large bande bleu turquoise ou crème sur les côtés.

    Il en existe trois sous-espèces :

    • Maticora bivirgata bivirgata, originaire de Java, reconnaissable à l’absence de ligne bleue sur les flancs
    • Maticora bivirgata flaviceps qui est lui, doté de ces fameuses lignes et que l’on rencontre en Birmanie, au Cambodge, au Laos, en Malaisie, à Singapour, à Sumatra et en Thaïlande
    • Maticora bivirgata tetraenia, endémique de Bornéo, qui n’a pas de bande bleue mais crème sur les flancs.

    Le "100 pas" ,  serpent corail bleu de Malaisie (Calliophis bivirgata)Dans son milieu d’origine, il évolue au milieu des feuilles humides tapissant le sol. Il se nourrit la nuit, principalement d’autres serpents, sa propre descendance comprise, mais aussi de lézards, grenouilles et rongeurs. En dépit de ses couleurs vives, il passe aisément inaperçu, au point que des promeneurs se font souvent surprendre par sa morsure. Cela s’explique aussi par le fait qu’il ne dresse pas la tête avant d’attaquer.

    Les effets de son venin se font sentir après quelques minutes, avec un engourdissement suivi de difficultés respiratoires, le système nerveux étant paralysé. La victime meurt en s’étouffant, car il n’existe pas d’anti-venin. Il est parfois surnommé le «100 pas», car le bruit court qu’il est impossible de marcher plus de 100 pas une fois mordu par ce serpent. Durant la journée en revanche, il est timide et reste inactif.

    En dépit de sa dangerosité pour l’Homme, il joue un rôle important dans la préservation de son milieu naturel, son comportement de prédateur participant à réguler la population de reptiles venimeux et de rongeurs. Le serpent mocassin et le raton laveur sont ses principaux prédateurs. Il fait l’objet d’une menace mineure au regard de l’UICN.

    Le "100 pas" ,  serpent corail bleu de Malaisie (Calliophis bivirgata)

    Sources :

    http://www.wildsingapore.per.sg/

    http://sakepedia.blogspot.fr/

    http://www.ecologyasia.com/

    https://www.kixtv.co.uk/

    King Cobras On the Brain

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015