Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    février 2014
    L M M J V S D
    « Jan   Mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  

    Les chiens tueurs de serpents, antidotes contre les reptiles venimeux

    Les chiens tueurs de serpents, antidotes contre les reptiles venimeuxDans certaines régions du monde, la probabilité de compter des serpents venimeux est telle que tous les moyens sont bons pour prévenir ce risque, y compris le recours à des chiens dits tueurs de serpents, les « snake dogs ».

    Ces « chiens à serpents » n’appartiennent généralement pas à une race précise, puisque toutes peuvent dans l’absolu prétendre à ce titre. Cependant, il n’est pas offert à tous les chiens de pouvoir donner la mort à un reptile sans se faire mordre en retour.

    Les chiens peuvent réagir de façon différente face à un serpent. Certains n’y prêtent aucune attention, d’autres essaient de le tuer sans pour autant faire preuve d’une rapidité suffisante pour éviter d’être touchés par l’animal. D’autres encore vont jouer avec, sans avoir conscience du danger qu’il représente.

    Les chiens tueurs de serpents, antidotes contre les reptiles venimeuxLes chiens capables de tuer un serpent venimeux sans conséquence sur leur santé le doivent avant tout à la génétique. En effet, il s’agit là d’un don apparemment transmis par leurs ancêtres. La stratégie payante est invariable. La première étape est la plus dangereuse. En effet, attraper le serpent exige une grande patience de la part du canidé pour trouver l’angle idéal et ne pas s’exposer inutilement.

    Une fois qu’il le tient dans sa gueule, la seconde étape est presque une formalité. Elle consiste à secouer violemment le reptile, afin de causer une blessure sur sa colonne vertébrale et détruire son système nerveux. Cela permet d’éviter qu’il ne se retourne vers le chien pour l’attaquer.

    Ce qui fait la différence entre un chien « standard » et un bon chien à serpents réside dans son aptitude à identifier le moment où il peut agir sans risque pour lui. En cela, le Jack Russell semble exceller. En dépit de son énergie débordante et de son impatience légendaire, il sait faire preuve de suffisamment d’intelligence pour parvenir à ses fins. Toutefois, même ce chasseur de reptiles réputé est susceptible de se faire mordre.

    Lorsque cela se produit, il existe des vaccins ciblés suivant les régions et espèces de reptiles présentes. En France les espèces à risques répertoriées par Toxivet sont les suivantes :

    • la vipère aspic (Vipera aspis) au sud de la zone Nantes-Metz
    • la vipère péliade (Vipera berus) dans le Nord, le Doubs, le Jura et le Massif Central
    • la vipère d’Orsini (Vipera Ursinii) sur le mont Ventoux, dans le Lubéron et les Alpes Maritimes. Si le chien est touché, il faut aussitôt le conduire chez le vétérinaire pour le faire examiner, et éventuellement lui injecter un antidote pour éliminer les toxines.

    Enfin, si vous n’avez pas sous la main de chien susceptible d’éliminer les reptiles dangereux, sachez que poules, dindons et paons sont tout aussi efficaces. Cependant, n’exposez jamais sciemment vos compagnons à un reptile, car le risque zéro n’existe pas.

    Les chiens tueurs de serpents, antidotes contre les reptiles venimeux

    Sources :

    http://randygodwin.hubpages.com/

    http://toxivet.free.fr/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015