Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Arachnophobie : comment guérir sans peur de la petite bête qui monte ?

    Arachnophobie : comment guérir sans peur de la petite bête qui monte ?Amis arachnophobes, réjouissez-vous, vous pouvez désormais guérir de votre peur des araignées en douceur, et ce sans araignées. C’est en effet ce qu’annoncent avec fierté les scientifiques à l’origine de ce miracle.

    Jusqu’à présent, pour guérir les patients souffrant de la phobie des arachnides, les médecins leur faisaient affronter leurs pires démons en les confrontant à des araignées, un remède parfois pire que le mal. Mais le nouveau traitement découvert vient révolutionner cette méthode.

    Au lieu d’essayer de leur faire accepter ce monstre velu à huit pattes directement, les scientifiques ont utilisé des moyens détournés, en les mettant face à des représentations en tout genre dont la forme évoquait les arachnides. Le travail a consisté à les amener à opérer des choix agréables au travers de celles-ci, pour que, toujours de façon détournée, les patients finissent par associer l’objet de leur peur à quelque chose de positif.

    Arachnophobie : comment guérir sans peur de la petite bête qui monte ?

    Durant l’expérience, un groupe de patient a visionné une série d’images placebo, l’autre une série d’images visant réellement l’expérience menée. Leur consigne était de sauter celles qu’ils jugeaient désagréables. Les chercheurs leur ont ensuite confié l’enregistrement de celles qu’ils avaient conservées, et demandé de les visionner deux fois par jour en dehors des moments où ils se sentaient fatigués ou inquiets. Pour que les sujets fassent totalement abstraction de ce que les images évoquaient en réalité, des questionnaires leur ont été remis, pour juger de leur caractère agréable, ennuyeux ou désagréable.

    Après quatre semaines, aucune expérience n’apparaissait entre les membres des deux groupes, mais après six semaines, le groupe ayant visionné la véritable série d’images a présenté les premiers signes de progrès, sans pour autant que quiconque ne souhaite entrer dans la même pièce qu’une tarentule enfermée dans un terrarium. Six mois plus tard, 80 % du groupe progressait encore, trois de ses membres allant jusqu’à accepter d’entrer dans la dite pièce et caresser l’araignée.

    Cette réussite, même partielle, ouvre de nouveaux horizons pour les personnes montant sur une table à la vue de la moindre ombre supposée d’araignée. Vous pourrez désormais regarder Spiderman sur prescription médicale, deux fois par jour.

     Arachnophobie : comment guérir sans peur de la petite bête qui monte ?

    Source : http://io9.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015