Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Comportement : les Poicephalus (espèces, tempérament, différences)

Comportement : les Poicephalus (espèces, tempérament, différences)Chaque type de psittacidé à un comportement et des réactions qui lui sont propres. Il en va de même pour les Poicephalus, dont la petite taille n’épargne pas la force de caractère et les facéties. Nous allons les découvrir ensemble.

Ce Genre comprend huit espèces, originaires d’Afrique sub-saharienne. Les plus répandues en captivité sont le Youyou du Sénégal, le perroquet de Meyer, le perroquet de Jardine et le perroquet à tête brune.

Le Youyou du Sénégal (Poicephalus senegalus) est un clown affectueux. Il est très attaché à son maître, au point d’être relativement exclusif. Il adore jouer, surtout si cela lui permet d’être au centre de l’attention. C’est un excellent choix pour un premier perroquet. Un sujet EAM a tendance à mordre facilement, car sa crainte des doigts est moindre, ce qui ajoute à son audace.

Le perroquet de Meyer (Poicephalus meyeri) se caractérise par sa douceur. Il est aussi le moins casse-cou du Genre. Facile à vivre, il attend avec impatience de partager de bons moments avec son humain, sans pour autant exclure d’autres membres de la famille.

Le perroquet de Jardine (Poicephalus gulielmi) est quant à lui considéré comme l’Amazone du Genre. A défaut d’être aussi bruyant ou caractériel que cette dernière, il rivalise en termes d’énergie et de joie de vivre.

Le perroquet à tête brune (Poicephalus cryptoxanthus) brille plus par sa personnalité proche de celle du perroquet de Meyer que par ses couleurs, plus ternes.

Le perroquet robuste (Poicephalus robustus) est de son côté souvent comparé au Cacatoès par sa douceur, sans être aussi demandeur. Il peut se distraire seul avec des choses simples et joue comme un Youyou, dans toutes les positions. Son talent pour la parole se limite à quelques mots.

Le perroquet à ventre rouge (Poicephalus rufiventris) est la joie de vivre incarnée, se comportant follement et n’hésitant pas à se mettre en avant de toutes les façons possibles.

Comportement : les Poicephalus (espèces, tempérament, différences)Comportement : les Poicephalus (espèces, tempérament, différences)

Comportement : les Poicephalus (espèces, tempérament, différences)Tous ont généralement la réputation de ne pas être aussi câlins que la plupart des autres perroquets. Ils peuvent pourtant se montrer affectueux, joueurs et aiment se faire gratter le cou et la tête. Ils sont parfois timides et susceptibles de développer des phobies, ce qui implique de toujours veiller à rendre les interactions positives et respectueuses, pour ne pas encourager ce type de problème. Une interaction forcée a toutes les chances de mener à une morsure.

Les Poicephalus qui paraissent agressifs sont souvent des oiseaux qui attaquent préventivement ou en réaction à un stimulus extérieur, pour se défendre. Le langage corporel est sans doute l’une de leurs facettes les plus cocasses. Savoir le décrypter permet d’anticiper leurs réactions et donc limiter les écueils lors des interactions, car il est révélateur leur état d’esprit. C’est ainsi que des variations rapides de la taille de l’iris de l’œil indiquent sans aucune ambigüité une excitation intense. Mais suivant le contexte, leur connotation peut varier. Elle est positive si cela est observé lors d’un jeu ou d’échanges avec un humain apprécié par l’oiseau, mais indique une mise en garde, comme l’imminence d’une morsure, dans d’autres cas de figure.

Comportement : les Poicephalus (espèces, tempérament, différences)Comportement : les Poicephalus (espèces, tempérament, différences)

Ces oiseaux sont peu bruyants et de petite taille, ce qui les rend aptes à partager notre vie en appartement. Cependant, ils ne sont pas très doués pour la parole. Le perroquet à ventre rouge est le meilleur élève d’entre eux en la matière.

La cage idéale a des barreaux horizontaux, afin de leur permettre de pratiquer dignement leur activité favorite, l’escalade. Dans le même esprit, cordes, échelles et ponts suspendus sont extrêmement appréciés.

Lorsqu’ils sont élevés à la main et socialisés très jeunes, ils deviennent aisément familiers et curieux, s’intéressant de près à tout ce qui se passe autour d’eux. Si la socialisation est insuffisante en revanche, la timidité les gagne et l’apparition de phobies est particulièrement à craindre.

Comportement : les Poicephalus (espèces, tempérament, différences)

Sources :

https://lafeber.com/

http://www.avesint.com/

http://www.wingscc.com/

http://www.mascotarios.org/

http://www.talkparrots.com/

http://www.perroquetsrio.ca/

http://www.birdchannel.com/

http://www.parrots-at-play.org/

http://theofficialnerdbird.blogspot.fr/

2 réponses à Comportement : les Poicephalus (espèces, tempérament, différences)

  • Hyaline dit :

    Ma grand-mère a un youyou du Sénéga, il se laisse caresser le cou par elle et mon père seulement. J’ai essayé une fois lorsque j’étais petite, j’ai une grosse cicatrice sur le doigt maintenant ! Cela m’a quelque peu refroidit 🙂

  • angelk dit :

    Souvent l’habitude des chiens chats fait que l’on envoie la main naturellement vers un perroquet, lorsque l’on ne sait pas grand chose de ce type d’oiseau. Mais la réalité nous rattrape rapidement en général. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015