Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Comportement : le perroquet de Meyer, ou Poicephalus meyeri meyeri

    Comportement : le perroquet de Meyer, ou Poicephalus meyeri meyeriLe perroquet de Meyer, ou Poicephalus meyeri, est un animal de compagnie formidable. Ce petit oiseau au ventre vert et au manteau gris à capuche est très amusant à observer. Il se montre plutôt calme et peu bruyant, joueur et affectueux.

    A l’état sauvage, il vit au sein de petites colonies ou en couple. Seule une importante disponibilité de nourriture localisée peut motiver de plus grands rassemblements. Il est timide dans la nature, ce qui complique son observation, mais en captivité, il sait passer outre cet aspect de sa personnalité, pourvu que son maître sache lui donner confiance et lui faire découvrir autant de nouvelles expériences que possible pour parfaire sa socialisation. Son tempérament réservé peut le conduire à se montrer mordeur, à l’égal du Youyou du Sénégal, lorsqu’il approche de la maturité sexuelle. Il faut alors s’appliquer particulièrement à maintenir les règles de vie qui ont été fixées jusque là, pour passer ce cap avec succès.

    Comportement : le perroquet de Meyer, ou Poicephalus meyeri meyeriS’il est habitué très tôt à être régulièrement manipulé par des personnes différentes, il peut accepter les membres de sa famille humaine, sinon, il n’aura sans doute qu’un seul maître. Il aime se faire gratter le cou, parfois faire des bisous, mais ne se laisse généralement pas toucher sur l’ensemble du corps comme le ferait un Cacatoès. Il tolère la compagnie des enfants, s’ils savent le respecter. S’il est élevé à la main, (EAM) il adore passer du temps avec ses détenteurs et participer aux activités normales de leur vie quotidienne. La plupart du temps, il aime jouer sur le dos, pattes en l’air, en manipulant ses jouets. Il a un grand besoin de gruger, avec une nette préférence pour le bois. Son bien-être est donc satisfait par la mise à disposition quotidienne de matériaux destructibles.

    Sa petite voix douce ressemble à celle des perruches ondulées. Il est capable d’apprendre quelques mots et sons, mais sa voix n’est pas aussi distincte que celle des Conures. Ne l’adoptez pas dans cette optique cependant, car ce n’est pas parce-qu’il est capable de le faire qu’il s’exécutera. Fait amusant, il tend à se montrer plus actif lorsqu’il pense que personne ne l’observe. Sans doute est-ce là une réminiscence de sa timidité naturelle.

    Le perroquet de Meyer est un bon choix pour quiconque hésite à adopter une espèce de grand gabarit. En outre, son prix n’est pas très élevé, de l’ordre de 400 euros en moyenne, un atout supplémentaire qui explique sans doute également partie son succès.

    Comportement : le perroquet de Meyer, ou Poicephalus meyeri meyeri

    Sources :

    http://parrotcare.tropicalpets.com/

    http://www.petinfospot.com/

    http://www.parrot-and-conure-world.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015