Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Youyou du Sénégal (Poicéphalus senegalus), un grand caractère dans un écrin de plumes

    Le youyou du SénégalLe Youyou du Sénégal (Poicéphalus senegalus) est originaire d’Afrique de l’ouest. Il a été découvert par Linné en 1766.

    Il en existe trois sous-espèces :

    • le poicepalus senegalus senegalus, dont le ventre est jaune
    • le poicepalus senegalus versteri, dont le ventre est rouge
    • le poicepalus senegalus mesotypus, dont le ventre est orange.

     

    Le youyou du SénégalCe petit perroquet mesure entre 20 et 25 cm et pèse entre 120 et 140 g. Le plumage de l’adulte est majoritairement vert, sa tête gris foncé, et le dessous de son corps est jaune orangé depuis la poitrine jusqu’à l’abdomen. Le sexage se fait de préférence par test ADN, même si un œil expérimenté arrive parfois à cerner la différence. En effet, les plumes du dessous de la queue, autour du cloaque, sont jaunes chez le mâle (chez qui le  » V  » dessiné sur la poitrine descend généralement plus bas)08, vertes chez la femelle, mais ce n’est pas une méthode fiable à 100%.

    A l’état sauvage, il vit en couple ou en petit groupe dans la forêt ou la savane. Durant la période de la reproduction, trois à quatre œufs sont pondus par la femelle dans le tronc creux d’un palmier, puis couvés pendant 27 à 28 jours. Les petits sont nourris et maintenus au chaud par la mère, et leurs yeux s’ouvrent au bout de deux à trois semaines. Durant cette période, le mâle apporte de la nourriture à la maman et aux oisillons, tout en surveillant le nid. Au bout de neuf semaines, les jeunes sortent du nid, et trois semaines plus tard ils sont autonomes. Toutefois, il faudra attendre deux à trois ans pour qu’ils soient matures. Il se nourrit de blé, chanvre, millet, graines de carthame, tournesol, riz non-décortiqué, alpiste, et extrudés. Les graines grasses, telles que le tournesol, les cacahuètes et les noix seront données à faibles doses. Un apport quotidien de fruits et légumes frais est également nécessaire à son bien-être. Pour en savoir plus sur son alimentation lisez CECI.

    Un youyou élevé à la main (EAM) a souvent suffisamment d’audace pour tenter de pincer son maître, contrairement à un sujet élevé par les parents (EPP). Cependant, avec la mise en place de quelques règles de « savoir vivre », ce petit volatile deviendra un oiseau de compagnie agréable, enjoué, et câlin. Son petit caractère bien trempé peut se changer en agressivité et en possessivité vis à vis de son humain s’il n’est pas canalisé, d’où la nécessité de lui imposer une certaine discipline, en vue de favoriser vos rapports futurs. Ce n’est pas un perroquet impressionnable, et il convient aux novices comme aux personnes expérimentées. Il est donc très populaire, d’autant plu qu’il ne se montre pas très bruyant, à l’égal du gris du Gabon.

    Le youyou du Sénégal

    Sources :
    http://www.wingscc.com/
    http://en.wikipedia.org/
    http://animaldiversity.ummz.umich.edu/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015