Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Le toilettage du Shih Tzu et du Lhassa Apso, une organisation au poil

Le toilettage du Shih Tzu et du Lhassa Apso, une organisation au poilLe Shih Tzu et le Lhassa Apso sont des chiens très attachants, mais leur entretien exige de la rigueur et une organisation «au poil» pour quiconque ne veut pas avoir recours à une tondeuse.

Nous avons tous pu admirer le splendide pelage des sujets présentés en exposition, arborant fièrement un long manteau qui s’étire jusqu’au sol. Un tel panache exige un toilettage régulier et n’est pas sans contrainte, pour l’animal comme pour le maître.

Pour le premier, cela nécessite de se prêter à des soins du pelage tels que le brushing ou la pose de papillotes. Cela lui impose aussi un temps de sortie limité, dans un environnement contrôlé, pour ne pas se salir ou emporter dans sa toison des souvenirs de ses promenades susceptibles de provoquer des nœuds. Maintenir un chien dans cet état de perfection en permanence tient de l’utopie, car cela revient à le priver de tous les plaisirs propres à son espèce.

Pour le second, il s’agit d’un engagement au quotidien, d’un brossage tous les jours de l’année, parfois à plusieurs reprises. Il faut penser à nettoyer les yeux, retirer les poils qui poussent à l’intérieur des oreilles, éliminer ceux situés autour du scrotum et vérifier qu’aucun corps étranger ne se loge dans les poils pour y former un nœud. Garder une brosse à portée de main en permanence est un bon moyen de ne pas oublier ce travail quotidien.

Sans viser la perfection, il est néanmoins possible de conserver son long pelage à notre meilleur ami. Pour cela, il faut pouvoir fournir un effort quotidien au niveau du brossage et du démêlage. Le sous-poil se développant de façon importante chez les adultes, il faut successivement soulever chaque mèche pour peigner puis brosser celle située au-dessous de la base vers la pointe. Tailler les griffes, éliminer les poils qui poussent dans les oreilles, sous la queue ou entre les coussinets, tailler ceux qui entrent en contact avec les yeux, nettoyer les yeux et les dents et le cas échéant vider les glandes anales est tout aussi important.

Le toilettage du Shih Tzu et du Lhassa Apso, une organisation au poilLe toilettage du Shih Tzu et du Lhassa Apso, une organisation au poil

Le toilettage du Shih Tzu et du Lhassa Apso, une organisation au poilLe bain intervient également de temps à autres, mais il ne faut pas qu’il soit trop fréquent (idéalement pas plus d’une fois par mois) tout en faisant un usage limité du sèche cheveux sans employer de chaleur, pour ne pas dessécher le poil et lui ôter ses propriétés isolantes.

Vous l’aurez compris, maintenir un Shih Tzu ou un Lhassa Apso dans un état impeccable n’est pas une tâche évidente à concrétiser dans la vie de tous les jours.

Si tout ce travail vous fait peur, une seule alternative s’offre encore à vous, faire appel aux services d’un professionnel toutes les six à huit semaines. Comptez entre 40 et 70 euros suivant le prestataire et les options choisies.

Sans pour autant vous dispenser de la corvée quotidienne de brossage inhérente à la détention d’un chien doté de ce type de pelage, cela vous permettra de ne pas laisser se dégrader l’aspect de votre compagnon ou sa santé, la partie la plus ardue vous étant épargnée.

Le toilettage du Shih Tzu et du Lhassa Apso, une organisation au poil

Source : angelk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015