Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)
juillet 2015
L M M J V S D
« Juin   Sep »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Education : adopter un chaton souffrant d’un manque de socialisation, un contrat de confiance

Education : adopter un chaton souffrant d'un manque de socialisation, un contrat de confianceLorsqu’un chaton âgé de 3 à 7 semaines n’a pas vécu d’interactions positives avec l’Homme, il en a généralement peur. Il s’agit de ce qui est communément appelé « un manque de socialisation« .

Dès lors, chaque confrontation avec un humain va donner lieu à des soufflements, des cris, voire des morsures ou des griffures si une trop grande proximité ou un contact forcé lui est imposé. Cela peut aussi se produire s’il est acculé.

Contrairement à l’idée reçue en la matière, un chaton n’a pas spontanément confiance en l’Homme. Suivant le félin concerné, cet apprentissage peut être rapide ou au contraire, exiger plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Dans le premier cas, l’immersion finit généralement par être totale, l’animal s’intégrant au sein de la famille. Dans le second, devenir un bon animal de compagnie n’est pas impossible, mais le chaton tendra à rester réservé voire craintif vis-à-vis des personnes inconnues ou face à de nouvelles situations.

Education : adopter un chaton souffrant d'un manque de socialisation, un contrat de confianceAdopter un chaton souffrant d’une carence en socialisation implique donc de faire preuve de discernement. Il faut pouvoir lui accorder le temps et la patience nécessaires à son adaptation dans son nouveau foyer, sans pour autant trop en attendre de lui. Sans pour autant nécessiter un maître présent 24 h / 24 h, il a besoin d’interactions répétées, mais de courte durée, avec un rythme de vie régulier.

De même, il s’adaptera plus facilement dans un environnement calme, ce qui signifie que la présence d’adolescents, plus doux et respectueux que des enfants en bas âge, lui correspond davantage. Si un autre chat, bien dans ses poils, est présent dans le foyer, cela peut toutefois contre balancer ses appréhensions et l’aider à passer outre, ce dernier jouant simultanément le rôle de modèle et de précepteur.

Il va de soi que les règles de mise en présence de deux félins qui ne se connaissent pas doivent être respectées, pour faciliter l’établissement de rapports pacifiques. L’adoption d’un chaton peu ou pas socialisé exige donc avant tout une grande réflexion, car il faut être prêt à accepter de l’attendre, se montrer attentif à ses réactions pour mieux les anticiper et éviter de le confronter violemment à ses peurs. Il saura alors donner le meilleur de tout son être pour témoigner son affection en retour.

Education : adopter un chaton souffrant d'un manque de socialisation, un contrat de confiance

Sources :

https://www.sfspca.org/

http://www.litterdidyouknow.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015