Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Education canine : comment prévenir les comportements indésirables ?

    Education canine : comment prévenir les comportements indésirables ?La vie d’un chien est longue, puisqu’il peut partager une douzaine d’années en moyenne à nos côtés. Aussi, lorsqu’un comportement indésirable s’installe, la joie peut-elle rapidement virer au cauchemar, pour le pire plus que pour le meilleur. Avant d’avoir à affronter ce type de déconvenue, mieux vaut s’organiser préventivement.

    Prévenir les mauvais comportements devrait être notre préoccupation première lors de l’adoption d’un compagnon canin, car résoudre un problème de cet ordre est toujours plus long et complexe. L’éducation est la clé de la réussite. Trop souvent négligé, ce passage obligé va poser les jalons d’une relation harmonieuse entre le maître et l’animal. Enseigner au quadrupède comment s’asseoir, se coucher, marcher en laisse ou venir lorsqu’il est appelé sont autant de notions essentielles. Pour les novices ou les maîtres craignant de mal faire, il existe à ce titre des « écoles pour chiens », des centres d’éducation canine permettant aux deux protagonistes d’apprendre à s’accorder. Cet apprentissage va également montrer comment stimuler mentalement le chien, notamment au travers de petits jeux renforçant la complicité avec l’humain.

    Education canine : comment prévenir les comportements indésirables ?L’autre élément clé est l’âge. Plus l’éducation d’un chien débute tôt, plus sa mise en place est facile, mais ne perdez jamais de vue qu’un animal peut apprendre à tout âge, mais qu’un adulte ayant déjà une longue expérience d’obéissance ou désobéissance derrière lui peut requérir davantage de temps et de patience pour parvenir à un apprentissage raisonnable. La socialisation est tout aussi primordiale. Avant le troisième mois, un chiot doit idéalement avoir été confronté au plus grand nombre possible de situations nouvelles, de façon à ne pas s’effrayer au moindre bruit, apprendre à ne pas craindre la nouveauté (lieu, personne, objet, animal, son, couleur, etc) et se sentir bien dans ses poils. Les sorties à l’extérieur, que le chien soit destiné à avoir un jardin à sa disposition ou non, sont indispensables. Il va y découvrir le monde qui l’entoure, s’accoutumer à tout ce qui le compose et apprendre à trouver cela « normal ».

    Si tout ce travail est exécuté rigoureusement par le maître et le chien, les bases d’un comportement idéal sont établies. Certes, cela ne nous met pas à l’abri de quelques bêtises, mais n’est-ce pas là le sel de la vie que de nous réserver quelques fantaisies ? Le tout étant, bien entendu, d’y mettre bon ordre avec calme et détermination.

    Education canine : comment prévenir les comportements indésirables ?

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015