Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Education et comportement : comment dissuader un chiot ou un chien adulte de faire des dégâts ou mordre ?

    dégâts-maison-bêtise-mordre-mâcher-objet-chose-chiens-chiots-comportements-canins-domestiques-animal-compagnie-animaux-animogen-2Vous avez récemment adopté un chiot. Vous n’avez pu résister à cette petite boule de poils qui vous regardait de ses yeux tendres. Le micro-quadrupède a su dompter votre cœur, mais à présent, il tente de faire de même avec votre intérieur, et là c’est le drame !

    En effet, sous ses airs maladroits et patauds, vous commencez à vous demander s’il a décidé de mettre à sac votre maison. Magazines, chaussons, plantes, pieds de chaises, et jusqu’à votre coffret DVD et vos doigts de pieds sont passés entre ses mâchoires. Vous avez donc décidé de réagir.

    Education et comportement : comment dissuader un chiot de faire des dégâts dans une maison ?Certes, un chiot passe une partie importante de la journée à mâcher, ce qui est un comportement normal à la base. Mais il est possible de le canaliser pour qu’il ne détériore pas son, pardon « votre » territoire. Outre les désagréments que cela occasionne pour vous, ces dégâts répétés pourraient le conduite à ingérer des substances toxiques, voire se blesser.

    Il faut donc prendre le problème à la base, et commencer par mettre hors de portée tous les objets indésirables qu’il est possible d’écarter. Vous avez choisi d’adopter un chien, il va falloir adapter votre intérieur. Rangez vos chaussures et vos produits d’entretien à l’abri dans un meuble. Evitez de laisser dépasser des morceaux de tissu qu’il serait tenté de saisir pour jouer et fermez l’accès de votre chambre, qui ne doit de toutes façons pas faire partie de son aire d’influence. Dans certains cas, il est également possible de mettre en place de barrières pour bébé, ce qui permet de lui barrer l’accès aux pièces interdites, notamment lorsque celles-ci ne disposent d’aucune porte, ce qui est devenu fréquent depuis la mode des espaces ouverts. Poubelles et corbeilles à papiers rencontrant d’autre par un vif succès auprès de ce genre de quadrupède, pensez à les vider régulièrement et les tenir hors de leur portée.

    Mais ces adaptations ne signifient pas pour autant qu’il soit nécessaire de priver le pauvre chiot de toute distraction. Des jouets appropriés à sa taille et à son âge doivent donc lui être fournis. Certaines marques proposent des articles à la fois souples et résistants. C’est le cas d’Orka Pet Stages et de Kong, qui dominent le marché dans ce domaine à l’heure actuelle. Nous avons d’ailleurs présenté certains de leurs produits sur AnimOgen. Certains d’entre eux sont destinés à être mâchés, lancés et secoués, d’autres peuvent en sus être garnis de friandises, offrant la perspective d’une occupation plus saine dans votre maison. Ainsi, dents et gencives sont à l’abri, et l’animal ne risque pas d’absorber des particules indésirables.

    Education et comportement : comment dissuader un chiot de faire des dégâts dans une maison ?Mains et pieds ne doivent quant à eux en aucun cas être considérés comme des jouets. Si cela se produit, il faut ignorer ce type de sollicitation, car répondre par le jeu revient à valider le comportement. Commencez par indiquer par un « non » ferme votre désapprobation, et attendez quelques minutes avant d’interagir à nouveau avec le fautif. Ainsi il ne fera pas d’association d’idées entre mordre la main et pouvoir jouer avec le maître. il faut rester constant, et ne jamais tolérer ce comportement indésirable, sans quoi l’éducation entreprise en ce sens serait vouée à l’échec, nécessitant de tout reprendre à la base.

    Parallèlement, les promenades demeurent un exercice quotidien indispensable, non seulement pour dépenser son énergie débordante et l’apaiser, mais aussi pour asseoir votre rôle de chef de meute et développer une autorité naturelle vis-à-vis de votre compagnon, notamment par le biais du jeu. C’est ainsi que de retour chez vous, vous pourrez continuer à encourager votre petit protégé lorsqu’il utilisera son jouet, afin de renforcer le plaisir qu’il retirera de son usage, plaisir qui se poursuivra ainsi en votre absence.

    Enfin, en arrivant et en partant, vous devez toujours l’ignorer, pour ne pas engendrer un stress supplémentaire marqué par des repaires qu’il pourrait apprendre à identifier à vos dépends. Certains chiots anxieux peuvent également retirer un grand bénéfice du port d’un collier DAP, qui délivre des hormones maternelles. Cela est souvent vrai pour ceux ayant fait les frais d’un sevrage précoce.

    Dès lors, c’est en réorganisant votre intérieur, en procurant des activités de plein air quotidiennes à votre chien et en lui apprenant à s’occuper en votre absence que vous recouvrerez enfin une vie plus paisible au sein de votre foyer, pour retrouver une « home sweet home ». Et si votre chien est déjà adulte, ne désespérez pas, car il peut apprendre à tout âge.

    Education et comportement : comment dissuader un chiot de faire des dégâts dans une maison ?

    Source : http://www.sfgate.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015