Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

L’importance de la phase de sevrage dans le comportement alimentaire futur des chats

L'importance de la phase de sevrage dans le comportement alimentaire futur des chats Le sevrage est une période de transition importante dans la croissance des jeunes chats, comme nous l’avons déjà évoqué. Les petits passent d’un état de dépendance alimentaire complet à une indépendance partielle, puis complète.

Chez les félins livrés à eux mêmes, la mère apporte des proies vivantes dès la quatrième semaine qui suit la naissance. Cela coïncide avec les premiers aliments solides qu’ils absorbent. C’est le début du sevrage. A cinq semaines, les chatons peuvent commencer à tuer des souris.

Le lien qui s’établit alors avec un maître humain éventuel est lié à l’assimilation de ce dernier à une figure parentale, car le propriétaire usurpe le rôle nourricier de la mère. On parle d’imprégnation. Cette perception erronée du chat est à l’origine de nombreux problèmes comportementaux liés à l’allaitement, comme la succion non nutritive, le fait de jouer avec les cheveux et l’hyper-attachement.

L'importance de la phase de sevrage dans le comportement alimentaire futur des chats Sept semaines après la naissance, le sevrage est à un stade assez avancé, même si les petits tètent encore de temps en temps. Cela peut durer encore plusieurs mois, surtout lorsqu’il n’y a plus qu’un seul bébé ou si celui-ci est stressé. On parle alors d’alimentation de confort.

Ce sont malgré tout de jeunes prédateurs en devenir, et la plupart des comportements qu’ils acquièrent alors visent à leur permettre de chasser lorsqu’ils parviendront à l’âge adulte. Ils vont s’améliorer au fil des jours en observant leur mère.

Cette expérience de vie sociale dans les premiers moments de leur vie joue un rôle important dans la mise en place de toute la palette de stimuli qui génèrera leur comportement normal de prédateur. En 1930, Kuo a tenté l’expérience d’élever des chatons dans la même cage que des rats. Ils n’ont jamais attaqué les rongeurs avec lesquels ils avaient grandi, alors qu’ils n’ont pas hésité à chasser et dévorer les autres. La volonté de goûter de nouveaux aliments et d’en préférer certains semble être fortement influencée avant la fin du sevrage, surtout en raison de l’influence de la mère. Il est donc primordial de respecter le temps nécessaire aux petits pour se forger leur identité de félin et augmenter leurs chances de vivre une vie d’adulte équilibrée.

L'importance de la phase de sevrage dans le comportement alimentaire futur des chats

Source : http://www.petplace.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015