Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Le rat domestique, ou rattus norvegicus, un compagnon fascinant

Le rat domestique, ou rattus norvegicus, un compagnon fascinantDepuis quelques années, le nombre de rats domestiques, rattus norvegicus, vendus a considérablement augmenté. Ce petit animal aussi familier qu’intelligent jouit en effet d’une excellente réputation. De plus, il ne vit que trois ans en moyenne, ce qui engage ses maîtres sur une courte durée. Mais si petit soit-il, il a besoin de temps, de soins et d’attention, d’affection aussi. 

C’est un animal grégaire par nature. Aussi, en l’absence de congénère, vous faudra-t-il redoubler d’efforts pour l’occuper, l’aimer et le comprendre. Si vous choisissez d’en adopter plusieurs, mieux vaut qu’ils soient du même sexe, pour éviter de vous retrouver très vite avec une petite communauté très difficile à gérer. De même, si vous optez pour une ou des femelles, veillez à ce qu’aucun mâle ne soit présent dans la cage du vendeur, à moins que les femelles ne soient à peine sevrées. Sinon la probabilité de rapporter chez vous un « œuf Kinder » sera accrue. Pour information, sachez qu’une rate peut donner naissance à près de vingt petits ratons…

Le rat domestique, ou rattus norvegicus, un compagnon fascinantLes mâles sont plus calmes et câlins que les femelles. Ces dernières, plus curieuses et actives, sont moins enclines aux papouilles.

Pour être certain d’avoir à faire à un rat en bonne santé, observez ses yeux, ses narines et son pelage. Aucun écoulement, ni marque particulière ou blessure ne doit apparaître. Ses oreilles doivent être propres, car toute trace de callosité pourrait signifier que la bête est atteinte de la galle.

Une fois arrivé chez vous, laissez-lui le temps de s’acclimater, et évitez de mettre votre tête de géant tout près de sa cage, sinon ne vous étonnez pas de provoquer des réactions de crainte chez votre invité. Le rat s’apprivoise très bien, et une petite friandise vous aidera sans peine à le convaincre que vous n’êtes pas un ogre sanguinaire venu le dévorer.

Le rat domestique, ou rattus norvegicus, un compagnon fascinantPour l’aider à établir le contact, retirez brièvement sa cabane, faites-lui sentir votre main puis offrez votre cadeau en signe d’approche pacifique. Le temps et la patience feront le reste. Certains sujets sont familiers dès les premières heures, d’autres ont besoin de plusieurs jours, donc n’imposez rien.
L’alimentation est variée. Vous trouverez sans peine des mélanges de graines dans le commerce.

La marque Versele Laga propose également des extrudés. Des fruits (en ôtant pépins et noyaux) et légumes peuvent également être donnés, ainsi que toutes sortes de noix (avec modération) et un petit bout de poisson ou de crevette de temps en temps. Ne donnez pas de plats cuisinés pour vous, ni même de chocolat ou de sucre. L’adjonction régulière de vitamine E peut rallonger son espérance de vie. On la trouve dans certaines huiles, comme celle d’argan ou celle de germe de blé par exemple.

Renouvelez son eau chaque jour. Un rat ne se baignant pas, il est inutile de lui proposer de quoi se laver. Il nettoie son pelage à la façon d’un chat, le léchant et s’aidant de ses pattes pour nettoyer les zones difficiles d’accès.

Le rat est un compagnon fabuleux pour quiconque prend le temps de l’observer. Vous apprendrez beaucoup à son contact, d’autant plus qu’il sait occuper une place de choix dans votre vie, sans que vous ne vous y attendiez.

Le rat domestique, ou rattus norvegicus, un compagnon fascinant

Source : angelk

50 réponses à Le rat domestique, ou rattus norvegicus, un compagnon fascinant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015