Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    La Conure soleil, ou Aratinga solstitialis

    La Conure soleil, ou Aratinga solstitialisLa Conure soleil, ou Aratinga solstitialis, est originaire d’Amérique du sud. Les amateurs la considèrent comme l’une des plus belles du genre.

    Très colorée, elle arbore sur les épaules et le dos des plumes jaune bouton d’or alternées sur le reste des ailes avec des nuances vertes en descendant vers les rémiges. Des plumes bleues s’y ajoutent sur le bas. Sa tête est d’un rouge orangé, avec un dégradé allant jusqu’à la poitrine dans les nuances d’un coucher de soleil. Son bec est noir et le contour de son œil blanc. Sa queue est verte. Elle mesure 30 cm, pèse 110 g et peut vivre jusqu’à 30 ans. Il n’existe pas de dimorphisme sexuel. un test ADN permet dont de différencier les femelles des mâles.

    Dans son habitat naturel, elle est assez répandue. On la rencontre dans la savane, nichant dans les arbres ou les buissons. Elle se nourrit de fruits, graines, baies et fleurs. Grégaire, elle vit en groupe pouvant aller d’une douzaine à trente individus.

    La Conure soleil, ou Aratinga solstitialisSon comportement et son goût du jeu rappellent ceux des Aras, avec la taille d’une calopsitte. Drôle et curieuse, elle sait se montrer attendrissante et affectueuse. Son intérêt pour son humain et la vie de la maison sont indéniables. Active, elle demande beaucoup de soins et de temps. Ce n’est donc pas une espèce conseillée si vous ne pouvez les lui garantir. Une Conure négligée risque fort de devenir criarde, avis aux amateurs. Elle n’hésitera pas à faire montre de sa voix extrêmement puissante pour demander de l’attention ou prévenir de l’arrivée d’un intrus.

    Elle est parfois possessive vis à vis de son humain, ce qui peut la rendre agressive envers les étrangers. Son aptitude à la parole est limitée. La Conure soleil aime particulièrement les jouets en bois, qu’elle peut gruger à loisir, les cordes et chaînes qu’elle peut escalader et les cloches. Les plus bruyantes sont les meilleures. En général, elle aime se baigner, ce qui doit être encouragé quotidiennement.

    La Conure soleil, ou Aratinga solstitialisSon régime alimentaire peut reposer sur une alimentation à base de graines du commerce, et on peut la répartir entre 50 % de graines, 45 % de légumes frais et 5 % de fruits et noix. Les graines peuvent aussi être remplacées par des extrudés, qui sont plus équilibrés dans le cadre de la vie en captivité. Une cage d’une grandeur minimum de 70 X 70 X 80 cm doit être aménagée pour lui plaire, en prévoyant des sorties fréquentes dans une pièce dégagée, pour lui permettre de voler.

    Les adultes sont sexuellement matures à partir de deux ans. Il faut isoler le couple lors de la reproduction, s’il vit en volière communautaire. Il faut aussi éviter de le séparer par la suite, car les partenaires sont fidèles et peuvent être longs à s’apparier. La première ponte peut être stérile, mais c’est une espèce qui se reproduit assez aisément en captivité. La femelle pond entre quatre et six œufs, qui sont couvés durant 23 jours. Les petits quittent le nid 50 jours après leur naissance. Les jeunes sujets portent ont davantage de vert olive dans leur plumage. Dans la nature, cela leur permet de passer davantage inaperçus. Les couleurs s’intensifient tout au long de la première année de leur vie. Vers six mois, le jaune orangé commence enfin à apparaître.

    La Conure soleil, ou Aratinga solstitialis

    Sources :
    http://www.p-pp.tv/
    http://www.birdsnways.com/
    http://www.suite101.com/
    http://birds.about.com/
    http://www.featherme.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015