Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Basset artésien normand (origines, caractère, éducation)

    Le Basset artésien normand (origine, caractère, éducation)Le Basset artésien normand n’est pas l’une des plus anciennes races canines françaises. Il est issu de croisements opérés au XIX ème siècle par deux célèbres éleveurs, Louis Lane et le comte Le Coulteux de Canteleu. Cette race originaire de Picardie et d’Artois a été obtenue à partir du Basset normand, dit « Basset de Lane », qui est plus lourd, plus lent et moins actif que le Basset artésien.

    Il mesure 25 à 36 cm pour un poids d’une quinzaine de kilos et peut vivre entre 12 et 15 ans. Avec ses longues oreilles pendantes, il ressemble beaucoup au Basset Hound, tout en étant physiquement plus léger et plus haut sur pattes, avec un crâne moins proéminent. Sa queue en forme de sabre présente une large base qui s’affine en se recourbant vers la pointe. Sa truffe noire est posée au-dessus de deux babines de taille moyenne (plus modestes que celles du Basset Hound).

    Il s’affiche en tricolore (noir, fauve et blanc) ou en bicolore (fauve et blanc). Les pieds blancs sont très appréciés en élevage. Un brossage hebdomadaire suffit, son pelage étant très court.

    Le Basset artésien normand (origine, caractère, éducation)La race a été introduite avec succès en Grande Bretagne et aux Etats-Unis, avec un accueil meilleur encore en France. Un premier standard est apparu en 1898, avant d’être modifié en 1910, puis en 1924. La création d’un club du Basset normand a suivi en 1927.

    A cette époque, il est rapidement devenu le Basset le plus répandu. De nos jours, il occupe une place de choix en tant que chien de compagnie et sa notoriété de chasseur n’est plus son seul atout pour l’adoption.

    Robuste,courageux, obstiné, actif, débrouillard, c’est un véritable petit bolide pouvant traverser des végétations hostiles. Toutefois, ses membres fragiles l’handicapent dans les sentiers accidentés. Chien réfléchi, il ne se lance pas au hasard dans une quête.

    Le Basset artésien normand (origine, caractère, éducation)Seul ou en meute, il peut aussi bien chasser le lièvre, que le renard ou le sanglier sans crainte. C’est un animal calme, gai, doux et affectueux. Il peut faire bon ménage avec les autres animaux de la maison s’il grandit avec eux, ainsi qu’avec ses semblables, puisqu’il peut chasser en meute.

    Il est athlétique et sportif, mais sa petite taille lui permet de vivre dans une maison s’il peut quotidiennement se promener durant quelques heures. Il adore les enfants et même s’il se montre parfois un peu rude avec eux en jouant, ne fait pas montre d’agressivité, préférant se retirer de la partie lorsque cela ne l’amuse plus. Chassant avec son flair, sa plus grande qualité est aussi son plus gros défaut, puisque sa truffe se laisse volontiers séduire par une piste intéressante au point de l’emmener la suivre. Il faut donc se montrer vigilant en extérieur.

    L’avis de Boubou : Ce chien est un petit bolide qui a besoin d’une éducation ferme et sans faille. C’est l’un des seuls chiens courants pouvant se contenter de vivre en appartement, à condition de lui octroyer de grandes promenades afin de dépenser son énergie. Véritable bout-en-train, il devra impérativement être éduqué dès son plus jeune âge.

    Le Basset artésien normand (origine, caractère, éducation)

    Sources :

    « Encyclopédie du chien »

    https://www.smartlivingnetwork.com/

    www.dogbreedinfo.com/

    http://www.easypetmd.com/

    http://www.furrycritter.com/

    http://www.mascotarios.org/

    http://www.dogbreedstandards.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015