Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Basset Hound, un pataud au grand charme

    Le Basset Hound, un pataud au grand charmeLe Basset Hound est issu de croisements de bassets français (basset Artésien, basset d’Artois et basset Ardennais) effectué par des éleveurs anglais.

    Le Basset d’Artois, son ancêtre, a été présenté pour la première fois à Paris en 1863, avant que le Basset Hound proprement dit ne le soit à son tour en Angleterre en 1880. C’est alors qu’il a commencé à se populariser. Le Basset Hound club est né en 1883 et le premier standard a été établi dès 1887. Son arrivée aux Etats-Unis en 1883 s’est soldée par un franc succès. En France, le club du basset hound a été fondé en 1967. Cette race est toutefois moins répandue chez nous que le Basset Artésien Normand.

    Avec ses 33 à 38 cm et son poids de 25 à 30 kilos, il peut vivre près environ 14 ans. Il est court sur pattes, avec un corps long et une peau semblant taillée trop large pour lui, y compris au niveau de la tête, caractérisée par de grandes babines et une paire d’oreilles si longues que les chiots marchent dessus. L’occiput est très marqué.

    Le Basset Hound, un pataud au grand charmeLe poil est lisse et court, généralement noir, blanc et feu, noir et blanc ou roux et blanc, bien que toutes les couleurs soient admises. Chez les sujets au pelage clair, la truffe est foie ou marron, elle est noire chez les autres. Les yeux sont bruns, avec une nuance variable suivant la robe.

    Sa voix est profonde, mais il aboie à propos. C’est un chien de chasse tenace qui ne craint pas les ronces. Il est endurant et doté d’un bon odorat, qu’il utilise à bon escient pour la chasse. Son caractère est toutefois bien trempé, imposant de le soumettre à une éducation rigoureuse dès le plus jeune âge. Son allure pataude et son air faussement triste ne doivent pas être pris au sérieux, sous peine de lui prendre un peu trop d’assurance et rendre la vie impossible à ses maîtres. Son instinct de meute est très développé, et c’est sans difficulté qu’il trace chevreuil, lapin, sanglier et bien d’autres.

    Affectueux et doux avec ses maîtres et les enfants, il accepte aussi d’autres chiens. C’est un animal d’agrément « pot de colle ». Il ne supporte pas la solitude. Il peut vivre en appartement si de longues promenades lui sont consacrées chaque jour. Son appétit doit être tempéré afin de le maintenir à son poids de forme.

    L’avis de Boubou : il est extrêmement têtu. Il a besoin d’avoir un maître qui puisse le guider et lui inculquer une éducation bien cadrée, sans toutefois se montrer trop dur avec lui. Il ne supporte pas les coups de colère. Son maître doit être sûr de lui et donc pouvoir lui donner des directives sans hésiter. Son éducation doit être soutenue, surtout pour le rappel. Bon chien de compagnie, le Basset Hound a tout de même besoin de se dépenser régulièrement, car c’est un chien courant. Son éducation est primordiale pour que son caractère fort ne se change pas en agressivité.

    Le Basset Hound, un pataud au grand charme

    Source : boubou

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015