Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Et si 2015 était l’année de la réalisation de nos rêves les plus fous…

    Et si 2015 était l'année de la réalisation de nos rêves les plus fous...Chaque nouvelle année apporte son lot de surprises. Et si 2015 était l’année de la réalisation de nos rêves les plus fous, lesquels concerneraient nos animaux de compagnie ?

    Ils partagent tout de notre vie, que ce soit nos joies ou nos peines, sans jamais se plaindre ou même nous juger. Ils sont toujours là pour nous lorsque nous avons besoin d’eux, ce qui n’est pas toujours vrai lorsque l’inverse se produit. Le simple fait de nous voir suffit à leur bonheur, au-delà de tout ce que nous saurions espérer. Que pourrions-nous souhaiter à ces amis extraordinaires que nous avons choisis sans qu’ils ne nous choisissent et qui acceptent tout de nous jour après jour, le pire comme le meilleur ?

    Egoïstement, nous pouvons souhaiter une fourrure immuable pour le chien Médor et le chat Moustache, car après un printemps et un automne passés à aspirer leurs poils sur le canapé et nous désespérer de ceux qui restent cramponnés à nos vêtements, il serait temps que cela cesse.

    Et si 2015 était l'année de la réalisation de nos rêves les plus fous...Nous pouvons aussi implorer tous les perroquets de la création pour que Coco arrête de crier, ou encore de détruire le buffet hérité de grand-mère à chaque fois qu’il vient nous rejoindre dans le salon (autant croire aux miracles, une mauvaise habitude ne se perd jamais seule et à ce jeu là, le buffet risque fort de perdre la partie si rien n’est fait pour lui sauver la mise).

    Quel bonheur également si Robert le lapin pouvait de son côté arrêter d’envoyer des copeaux de litière hors de sa cage et de produire les fabuleuses petites crottes rondes qui le caractérisent tout en évitant de gronder lorsque la petite dernière essaie de le toucher dans sa cage ! Là encore seule, une aide mystique pourrait nous venir en aide, car si certaines choses sont compréhensibles et vouées à se reproduire à l’infini, il suffit parfois de nous donner la peine de rechercher la source du problème qui nous obsède pour y remédier. Dans ce cas, c’est notre compère à grandes oreilles qui devrait faire un vœu pour nous !

    La liste des souhaits dans lesquels nous nous incluons pourrait finalement être encore longue lorsqu’il est question de nos animaux. Mais sans doute pourrions-nous espérer mieux pour révolutionner leur quotidien sans inévitablement penser à nous. Que suggèreriez-vous ?

    Source : angelk

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015