Catégories
Image de la semaine
Archives (par date)

Les troubles du comportement liés à la vie d’un chat ou d’un chaton en milieu clos

Les troubles du comportement liés à la vie d'un chat ou d'un chaton en milieu clos Notre mode de vie impose parfois certaines contraintes à notre chat. Or, les capacités d’adaptation de ces derniers différent.

Certains privilégiés ont donc la chance d’avoir accès à un grand espace, tant intérieur qu’extérieur. Pour les autres, le monde se limite à un territoire clos et donc réduit. C’est le cas des félins vivant en appartement. Le maître ne peut hélas apporter à son compagnon plus que ce dont il dispose.

Les troubles du comportement liés à la vie d'un chat ou d'un chaton en milieu clos Les scientifiques se sont penchés sur ce phénomène. Ils ont tenté de déterminer les principaux troubles comportementaux des félins vivant dans un espace confiné. Ils ont donc établi un questionnaire qui a ensuite été distribué à 355 maîtres de chats adultes. Cette étude a permis de déceler non seulement les problèmes liés au manque d’espace, mais aussi l’existence de facteurs de risques.

Tout d’abord, il est apparu que ces compagnons à moustaches étaient beaucoup plus anxieux que ceux ayant accès à l’extérieur. En effet, 52 % des chats d’intérieur souffrent de stress tandis que 24 % seulement de ceux ayant accès au-dehors sont concernés. Par ailleurs, les problèmes liés à l’hygiène semblent aussi plus fréquents (34 % pour les premiers contre 16 % pour les seconds). Le PICA est également plus marqué (11 % contre 4%).

Les agressions, qu’il s’agisse de morsures ou coups de griffes, ne sont toutefois pas plus fréquentes, de même que les problèmes de poids et troubles de comportement durant le toilettage. En revanche, les chats de moins d’un an semblent plus souvent touchés par l’anxiété que les sujets matures. Le bas âge crée donc un terrain favorable dans ce domaine. Mais le fait d’être en présence d’autres chats de temps à autres est au contraire un facteur aggravant. Seule la compagnie permanente d’un ou plusieurs congénères semble avoir un effet bénéfique sur le chaton, contribuant à le rassurer et évacuer son stress. Les jouets et accessoires n’ont pas d’incidence directe.

Les troubles du comportement liés à la vie d'un chat ou d'un chaton en milieu clos

Source : http://www.sciencedirect.com/

4 réponses à Les troubles du comportement liés à la vie d’un chat ou d’un chaton en milieu clos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Animogen 2015