Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Santé : nos animaux de compagnie transmettent-ils leurs maladies aux espèces marines ?

    Santé : nos animaux de compagnie transmettent-ils leurs maladies aux espèces marines ?Nos animaux de compagnie restent généralement à l’abri de nos foyers. Ils y trouvent nourriture, affection et soins. Cela ne les empêche pas de tomber malades de temps à autres cependant.

    Les phoques, les otaries et les dauphins passent quant à eux tout leur temps dans l’eau de mer. A ce titre, il semble possible d’affirmer qu’ils ne côtoient pas particulièrement nos chiens, chats, chèvres ou vaches.

    Or, plusieurs scientifiques américains ont mis en évidence l’émergence d’affections de plus en plus proches chez les deux genres. Il apparaît ainsi que l’homme, outre sa capacité à exploiter et dénaturer les fonds marins, parvient aussi à y véhiculer les bactéries, virus et parasites qui touchent les espèces terrestres qu’il côtoie.

    Santé : nos animaux de compagnie transmettent-ils leurs maladies aux espèces marines ?La présence du Toxoplasma gondii, parasite connu pour être responsable d’avortements chez les bovidés, a par exemple été diagnostiquée chez certains mammifères marins souffrant de toxoplasmose.

    Ce phénomène semble favorisé par la pollution et le réchauffement climatique, dont les effets affaiblissants sur les phoques sont déjà connus. Certaines espèces occupant les grandes profondeurs de nos océans n’ont pas encore été découvertes et risquent fort de disparaître avant même que cela ne se produise.

    Au sortir du congrès annuel de l’AAAS (Association Américaine pour l’Avancement de la Science), ce constat inquiète sérieusement les chercheurs. L’homme vivant dans les mêmes zones et ayant une alimentation souvent proche, il est probable qu’il soit affecté à terme par ces maladies.

    Santé : nos animaux de compagnie transmettent-ils leurs maladies aux espèces marines ?

    Sources :

    http://www.oie.int/fileadmin/

    http://www.lexpress.fr/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015