Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le whippet, cheval de course du pauvre

    Le whippet, cheval de course du pauvreLe Whippet est un petit lévrier d’origine anglaise. Il est apparu vers la fin du XIX ème siècle, du croisement entre le Greyhound, et un chien de type terrier. La racine éthymologique de son nom vient de  » whip it  » , qui signifie  » se déplacer rapidement  » . Sur de courtes distances, il peut effectuer des pointes de vitesse allant jusqu’à 60 km/h, atteignant cette vitesse en quelques secondes à peine. Les Anglais le surnommaient autrefois  » cheval de course du pauvre  » , en référence à son utilisation pour le « coursing » , des courses chiens à l’origine organisées par les basses classes en Angleterre. L’American Kennel Club l’a reconnu en 1888.

    De taille moyenne, sa silhouette s’apparente à celle de son ancêtre, le Greyhound. Le mâle, légèrement plus grand que la femelle, mesure entre 47 et 56 cm, tandis que celle-ci atteint seulement 44 à 54 cm. Il pèse de 11 à 21 kilos, soit du simple au double suivant le gabarit, et peut vivre entre 12 et 15 ans. Son museau est long et fin, avec une truffe noire, marron foncé ou noir bleuté. Ses pupilles sont noires, ses oreilles écartées elles sont relevées, avec une partie rabattue vers l’avant. Elles peuvent se redresser partiellement lorsque l’animal est excité. Ses pattes sont extrêmement fines.

    Le whippet, cheval de course du pauvreSon pelage est facile d’entretien, car il est fin et ras. Le standard admet toutes les robes, quelles qu’elles soient. Une brosse à poils fermes est requise. Après chaque brossage, il suffit de le frictionner avec une peau de chamois pour réveiller l’aspect luisant de son pelage. Il perd peu de poils et ne produit quasiment pas d’odeur canine, ce qui peut le rendre plus indiqué que la moyenne pour une personne allergique.

    C’est un animal intelligent, affectueux, qui se montre plutôt obéissant, doux et alerte. L’exercice est impératif pour le muscler et réduire les risques relatifs à sa santé. Les jeux de course sont particulièrement conseillés. C’est un sprinteur inégalable, toutes races de chiens confondues. Il se comporte bien avec les enfants, s’ils savent le respecter.

    Le whippet, cheval de course du pauvreSa méfiance vis-à-vis des étrangers en fait un excellent gardien. Il est également utilisé pour la chasse, la surveillance, l’obéissance, la thérapie et l’Agility. En revanche, il est enclin à poursuivre les chats et d’autres petits animaux s’il le peut, jusqu’à les tuer. Il sait néanmoins tolérer les chats avec lesquels il a été élevé. Il nécessite un maître ayant de l’autorité et sachant s’affirmer en tant que chef de meute. A défaut, il va développer des problèmes de comportement.

    Le Whippet est particulièrement sensible au retournement d’estomac et aux problèmes de peau. Il craint le froid, aussi peut-il sans difficulté vivre en intérieur s’il bénéficie de suffisamment d’occasions de se dépenser au-dehors. Il est d’un tempérament calme, ce qui le rend indiqué y pour vivre en appartement. Toutefois, son instinct le pousse à chasser, aussi doit-il courir régulièrement sur de grands espaces.

    L’avis de boubou : ce chien de la famille des lévriers est très attaché à son maître. Ce dernier devra mettre un frein aux témoignages d’affection de son compagnon afin de ne pas se laisser déborder. Assez cabochard, le Whippet a besoin d’une éducation calme mais rigoureuse. Il doit se dépenser, mais aime aussi se blottir près du feu. Ce chien aime la tranquillité en dehors de ses promenades. Bien que très gentil, il peut développer une certaine agressivité s’il est constamment embêté par de jeunes enfants.

    Le whippet, cheval de course du pauvre

    Sources :

    http://www.lorbri.co.uk/

    http://www.dogbreedstandards.com/

    http://www.dogbreedinfo.com/

    http://dogtime.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015