Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Le Mi-ki, un mini chien-chat venu des Etats-Unis

    Le Mi-ki, un mini chien venu des Etats-UnisLe Mi-ki est apparu aux Etats-Unis dans les années 1980. Il serait issu du croisement entre le Papillon, l’Epagneul japonais et le Bichon maltais, mais il est possible que d’autres petites races lui aient prêté leur sang. Certains évoquent notamment le Shih-tzu.

    Le mystère planant au-dessus de ses origines précises ne permet pas de déterminer le pourcentage de l’apport de chacun de ses pères et mères fondateurs. Ce n’est pas une race reconnue par l’American Kennel Club (AKC) à l’heure actuelle, mais son élevage s’affinant au fil des sélections, cela pourrait changer dans les années à venir.

    C’est un animal de petite taille de la catégorie des « toys », puisqu’il mesure 25 à 28 cm pour 5 kilos maximum. Il peut vivre près de 16 ans.

    Le Mi-ki, un mini chien venu des Etats-UnisSa tête surmontée d’un crâne en forme de pomme laisse paraître de grands yeux bruns posés au-dessus d’un museau rond et court. Deux oreilles se dressent fièrement, laissant échapper de longues touffes de poils retombant sur les épaules. Sa queue dense posée très haut se relève pour former un large plumeau qui retombe avec panache sur le dos, vers lequel elle est légèrement recourbée.

    Sa fourrure douce, courte sur le museau et la face est longue et lisse sur le reste du corps. Sa robe peut présenter n’importe quelle couleur ou marque, les tons unis étant les moins répandus et donc les plus prisés. Il nécessite un brossage quotidien, un inconvénient largement compensé par le fait que ce chien soir supposé ne pas perdre ses poils. En effet, sa toison s’apparente davantage à une chevelure et de ce fait, ne connaît pas de variation de volume massive suivant les saisons. Il pourrait donc convenir à des maîtres allergiques, sous réserve que cette caractéristique parvienne à être fixée. L’apparition récente de cette race lui permet encore globalement d’échapper aux travers des maladies transmises génétiquement.

    Il est destiné à la compagnie et se prête davantage à la vie en intérieur qu’en extérieur. Il n’aime les enfants que s’ils se montrent délicats et respectueux avec lui, étant donné sa petite taille. Il est social et aborde volontiers les gens ou d’autres animaux, qu’il s’agisse ou non de congénères. Le revers de la médaille est qu’il ne supporte pas la solitude.

    Le Mi-ki, un mini chien venu des Etats-UnisIl apprécie les promenades quotidiennes et les jeux partagés avec sa famille humaine. Les bains de soleil ne sont pas pour lui déplaire et sont l’occasion d’une toilette féline. Cela trahit son côté chien-chat.

    Il est enjoué et doté d’une grande personnalité. Son apprentissage ne pose pas de difficulté majeure, car il est intelligent, mais elle se révèle parfois longue, aussi faut-il l’entreprendre dès son arrivée dans sa nouvelle maison. D’un tempérament calme, il est tout indiqué pour intervenir dans un cadre thérapeutique.

    En temps normal, il n’aboie que lorsqu’il sent une menace. Il doit être élevé comme n’importe quel chien plutôt que traité comme une peluche pour ne pas développer les troubles du comportement souvent observés chez les petites races, notamment la méfiance excessive, l’anxiété, les aboiements et l’agressivité. Ces travers ne sont pas des traits distinctifs du Mi-ki, mais une éducation inappropriée peut les faire apparaître. Il faut donc faire preuve de rigueur.

    L’avis des experts : le Mi-ki est un animal au tempérament doux et affectueux nécessitant un maître qui sache se poser en chef de meute. Il s’adapte facilement au mode de vie de ses maîtres mais doit être astreint au respect de règles, de limites strictes le guidant quant à ce qu’il est autorisé ou non à faire. Cette race en devenir demeure encore rare sur le marché canin, même si son élevage se développe peu à peu. S’il est capable d’apprendre à faire ses besoins dans un bac à litière, il ne faut pas pour autant négliger les sorties quotidiennes, essentielles à son bien-être et à sa socialisation.

    Le Mi-ki, un mini chien venu des Etats-Unis

    Sources :

    http://www.americanmi-kiregistryassociation.com/

    http://www.cmamiki.com/

    http://dogzonenyc.com/

    http://www.dogbreedinfo.com/

    http://www.dogbreedstandards.com/

    http://tesoromi-ki.com/

    http://www.sofinemikis.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015