Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)
    septembre 2013
    L M M J V S D
    « Août   Oct »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  

    Le Bichon frisé, un caractère fort dans un corps de peluche

    Le Bichon frisé, un caractère fort dans un corps de pelucheLe Bichon frisé a été introduit dans les îles Canaries au XIV ème siècle. On pensait alors que ses origines étaient espagnoles. Il fut nommé pendant des années « Tenerife » (du nom de la capitale de ces îles).

    Issu du croisement entre un Bichon maltais et de petits chiens tels que le Barber et le Caniche, il apparut sous la Renaissance italienne. Il arriva en France sous le règne de François 1er. Henry III fut conquis par cette race, ce qui la rendit populaire pendant tout son règne.

    Le bichon frisé arriva en Belgique pendant l’occupation espagnole des Flandres. On le vit partout dans les salons littéraire du XVII siècle, du second empire et de la Belle Epoque. Il fut reconnu en France en 1933. Il obtint la nationalité Franco Belge en 1960. Sa popularité en France et en Belgique est de nos jours relativement forte, malgré une baisse passagère dans les années 1970.

    Le Bichon frisé, un caractère fort dans un corps de pelucheIl peut vivre une quinzaine d’années en moyenne et mesure entre 25 et 30 cm, pour un poids de 2,5 à 3 kilos. Sa silhouette est courte sur pattes, avec un crâne arrondi et un petit museau. Ses oreilles de taille moyenne retombent sur les côtés de sa tête, parées de poils blancs mi-longs, comme le reste de son corps. Il peut avoir de légères ombres fumées, crèmes ou abricots sur le pourtour des oreilles ou le corps. Sa fourrure de 7 à 10 cm de long est douce et bouclée, avec un sous poil épais. C’est une race dite hypoallergénique. Hélas, ces attributs doivent être assortis d’un brossage quotidien et d’un bain mensuel.

    Ce petit chien a une forte personnalité, qui nécessite une éducation ferme. Il devient aisément sociable lorsque son maître l’emmène partout, et s’adapte à toutes les situations. Il peut vivre en appartement mais redoute la solitude. Il est joueur, mais cela ne remplace en rien à ses yeux des séances de marche quotidiennes. De nature gaie et exubérante, il tente cependant régulièrement par sa bonne humeur de reprendre le pouvoir sur son maître. C’est un bon gardien, mais il peut devenir mordeur ou développer des troubles liés à l’anxiété de la séparation, s’il ne bénéficie pas d’une éducation appropriée.

    L’avis de Boubou : pour en avoir éduqué un certain nombre, je peux certifier que le Bichon frisé a un fort caractère, que le maître doit absolument maîtriser. Il doit impérativement être mis à sa place de chien, sous peine de devenir agressif. Il faut le promener en milieu urbain dès son plus jeune âge, pour éviter qu’il ne devienne peureux. Il est assez aboyeur. Si son maître l’encadre correctement, il a une grande aptitude pour l’obéissance.

     Le Bichon frisé, un caractère fort dans un corps de peluche

    Sources :

    Encyclopédie du chien

    http://www.akc.org/

    http://www.dogbreedinfo.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015