Catégories
Image de la semaine
Commentaires récents
    Archives (par date)

    Pourquoi un serpent non venimeux mord-il en captivité ?

    Pourquoi un serpent non venimeux mord-il en captivité ?La terrariophilie nous expose à certains risques lorsque nous détenons un serpent, à commencer par la morsure. Un serpent non venimeux peut mordre pour quatre raisons : l’odeur, l’excitation alimentaire, la crainte du prédateur et la peur.

    Tout d’abord, il faut compter avec sa sensibilité olfactive extrêmement affûtée. En effet, il est pour ainsi dire génétiquement programmé pour détecter la nourriture, la survie étant difficile dans les milieux hostiles où vit le reptile à l’état sauvage. Dès lors, il est nécessairement très réactif, car il ne faut laisser passer aucune opportunité de se nourrir. Aussi, lorsque nous ouvrons son terrarium juste après avoir manipulé des proies (fussent-elles mortes ou vives) ou des animaux à sang chaud (chiens et chats compris), va-t-il aussitôt identifier leur odeur sur nos mains et attaquer cette proie supposée comestible, la vue étant secondaire chez lui. Dans son esprit, tout ce qui a l’odeur d’une proie est une proie. Il faut donc toujours préalablement se laver soigneusement les mains avant d’intervenir dans le domaine d’un reptile, si familier soit-il.

    Pourquoi un serpent non venimeux mord-il en captivité ?Lorsqu’il vient de se nourrir, il peut également se montrer agressif, car il a besoin de temps non seulement pour digérer son repas, mais aussi pour que son « mode chasse » se désactive, ses sens restant en alerte avant, pendant la consommation et légèrement au-delà.

    Mais dans la nature le serpent est lui aussi une proie, notamment pour les rapaces. L’incursion d’une main dans son espace peut donc être interprétée comme celle d’un animal venant le saisir pour le dévorer, surtout lorsqu’elle arrive par le haut. Un prédateur ne s’y prendrait pas autrement. Il va donc instinctivement attaquer tout ce qui vient du ciel pour assurer sa survie.

    Un serpent peut également mordre par peur. Cette manifestation peut aller jusqu’à la défécation. La peur est d’ailleurs la cause de morsure la plus fréquente. En effet, un sujet qui n’est pas manipulé régulièrement est davantage sur la défensive qu’un autre manipulé quotidiennement. Les manipulations doivent se faire en douceur, en lui procurant deux points d’appui pour le sécuriser (voir notre article consacré aux manipulations). Il est également possible établir un signal en donnant deux petits coups contre la paroi du terrarium avant l’ouverture par exemple, de sorte qu’au fil du temps, « Kaa » prenne enfin confiance (cf Le Livre de la Jungle) et comprenne que cela indique une approche pacifique, sans danger pour son existence.

    Enfin, il faut garder à l’esprit qu’un serpent n’est ni « méchant » ni « vicieux ». Mettons-nous à sa place, face un géant sans nom, qui pour lui tient sans doute davantage de la pieuvre terrestre, se déplaçant sur le sol et fondant régulièrement sur lui pour le toucher avec ses tentacules. Il va de soi qu’une phase d’adaptation s’impose pour l’animal et que c’est à nous qu’il appartient de comprendre ce qui motive ses réactions pour adapter notre comportement au sien en priorité. Il n’a pas demandé à être dans nos maisons.

    Pourquoi un serpent non venimeux mord-il en captivité ?

    Sources :

    http://rivughorai.blogspot.fr/

    http://www.petsource.org/

    http://www.reptilegardens.com/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Animogen 2015